Écocentre : une deuxième vie pour les objets encombrants

Écocentre : une deuxième vie pour les objets encombrants
peinture

ENVIRONNEMENT. La popularité des écocentres ne se dément pas. Leur popularité est sans cesse grandissante. Mais qu’arrive-t-il aux objets que vous apportez à l’écocentre?

Peinture

La vieille peinture est entreposée dans des bacs de récupération. L’organisme Éco-Peinture assume le transport jusqu’à l’usine de Laurentide re/sources, à Victoriaville. L’entreprise «trie, filtre et réutilise les résidus de peinture pour la fabrication d’une nouvelle peinture recyclée ensuite mise en marché», explique Éco-Peinture.

Matelas

Le bois est transformé en copeaux, les ressorts métalliques et le plastique sont recyclés et la mousse est broyée. Cette mousse est ensuite transformée en rembourrure ou en sous-tapis.

Polystyrène

Le polystyrène blanc est récupéré et utilisé dans la fabrication de coffrages isolés pour béton. Les autres types de styromousse sont récupérés et dissous pour séparer les solvants du polystyrène. Le styromousse, qui ressort sous forme de granules, est réutilisé dans la création de nouveau polystyrène.

Résidus domestiques dangereux

Les vaporisateurs, comme les bonbonnes de fixatif, sont recyclables à 100%. Le métal est recyclé. Le plastique aussi. Même le gaz, qui se trouve à l’intérieur, est recyclé.

Pneus

Les vieux pneus, sans jante, sont recyclés par Recyc-Québec et transformés en tapis caoutchouté. Les cimenteries les utilisent aussi pour chauffer.

Partager cet article