Le CAPS change de place!

Le CAPS change de place!

Richard Guénard et Stéphane Houde sont fiers de leur nouveau local, qui devrait ouvrir ses portes le 1er novembre prochain. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Relocalisation, réaménagement, modernisation, nouveaux équipements… le nouveau Centre d’amélioration des performances sportives (CAPS) promet de mieux répondre aux besoins des athlètes de la région.

Autrefois dans l’ancien atelier mécanique du Juvénat Saint-Jean, puis relocalisé suite à sa fermeture au Complexe Sportif de Dolbeau, le CAPS pourra enfin avoir son propre local, plus grand et mieux adapté aux besoins de sa clientèle.

Situé dans un ancien bâtiment municipal, au 1885 rue des Mélèzes, le club pourra désormais assurer son développement en étant propriétaire des installations.

Nouvelles salles de bain pour tous, nouveau système d’éclairage et de chauffage, nouvel équipement, les rénovations ont nécessité des investissements de plus de 50 000 $. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Nouveau local

Si tout se passe comme prévu, les sportifs pourront profiter des nouveaux aménagements à compter du 1er novembre.

«Le c.a. veut que l’on déménage quand tout sera prêt, tant pour les rénovations extérieures que les installations intérieures. De toute façon, on est bien à l’aréna, la ville nous a très bien servis», précise l’entraîneur Richard Guénard.

Avec une superficie de plus de 2 500 pieds carrés, les travaux ont nécessité d’importants investissements.

«On parle de 50 000 $ seulement pour les rénovations. Dans le futur, on veut aussi acheter du nouvel équipement et pour le moment, nous avons reçu un kit de compétition de dynamophilie d’une valeur de 25 000 $, qui est en fait un prêt à long terme de la part de Francis Rousseau», mentionne Stéphane Houde, entraîneur au centre.

L’extérieur du bâtiment sera changé dans les prochaines semaines, avec un nouveau revêtement. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Les dirigeants du club assurent que les finances ne seront pas affectées outre mesure par ce déménagement, eux qui mettent de l’argent de côté depuis quelques années, grâce aux revenus des différentes courses à obstacles qu’ils organisent.

Des athlètes à surveiller

Limité par l’espace du local actuel, une soixantaine de membres utilisent présentement les services du CAPS. Les entraîneurs espèrent augmenter ce nombre à plus d’une centaine prochainement.

Parmi les athlètes, trois seront à surveiller durant les prochains mois. Isabelle Boilard, haltérophile de 41 ans qui vise le championnat mondial 2019, qui aura lieu à Montréal.

Dominik Robert, 16 ans, devrait représenter la région lors des prochains Jeux du Québec, tandis que Tommy Dallaire, 17 ans, devrait pour sa part bien représenter le club lors des prochaines compétitions juniors et provinciales.

Isabelle Boilard, haltérophile de 41 ans, vise le prochain championnat mondial 2019, qui aura lieu à Montréal. (Photo courtoisie)

Poster un Commentaire

avatar