Hockey senior : une première saison qui satisfait pleinement Gérald Leclerc

Hockey senior : une première saison qui satisfait pleinement Gérald Leclerc

Les joueurs de la LHSLF ont offert, à cette nouvelle clientèle, du hockey de qualité et de haut niveau toute la saison. (photo courtoisie - Carl-Luc Laferrière)

L’entraîneur-chef du Jean Dumas Multiconcessionnaire, Gérald Leclerc, est tout simplement ravi de son expérience, en cette première année de la Ligue de hockey sénior du Lac au Fleuve (LHSLF). Son équipe a terminé au deuxième rang en saison régulière et après avoir éliminé Forestville en six parties, en demi-finale, les Dolmissois affrontent Charlevoix en grande finale.

«J’adore mon expérience dans cette ligue. J’ai accepté le poste d’entraîneur parce que j’y voyais un beau défi pour une ligue naissante. Certains auraient souhaité plus de bagarres, mais nous avons tenu notre bout et opté pour du jeu intelligent et discipliné», déclare l’entraîneur, qui estime que la LHSLF a ainsi forgé sa crédibilité.

Sa philosophie aura été, toute la saison, d’offrir un bon spectacle aux amateurs, où les joueurs ont pu exprimer tout leur talent sur la glace.

«Dans le sénior, les joueurs sont des adultes assumés et s’ils jouent encore au hockey, c’est par pure passion. Ils sont très matures et assimilent rapidement les stratégies.»

En finale

Le Multiconcessionnaire a terminé la saison régulière avec une fiche de 11 victoires, 7 revers, aucune défaite en prolongation et un seul revers en tirs de barrage.

Gérald Leclerc reconnaît que le dernier quart de la saison a été plus difficile.

«Au lieu d’un alignement complet de 20 joueurs, il a fallu, à plusieurs reprises, se débrouiller avec 14 ou 16 joueurs. On manquait parfois un peu de souffle, mais dans l’ensemble, l’équipe a rempli sa mission».

L’entraîneur est maintenant totalement concentré sur la grande finale face à l’équipe qui a remporté le championnat de la saison, Charlevoix.

Les deux équipes ont une fiche identique l’une contre l’autre, de trois gains et trois revers.

«Ce sera une série longue qui, possiblement, va se rendre jusqu’à la limite des sept matches. Nos supporteurs vont nous aider!», lance Gérald Leclerc.

C’est justement à l’aréna de Dolbeau-Mistassini que l’on a enregistré les plus grosses foules de la saison, avec une moyenne de 650 spectateurs, comparativement à Charlevoix avec 450 personnes, en moyenne.

Les 3e et 4e matches de finale seront présentés les 13 (21h) et 14 avril (20h) à l’aréna de la rue des Érables.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar