Le goût des livres… ça commence tôt!

Le goût des livres… ça commence tôt!

Trois fois par mois, des jeunes de deuxième année du primaire initient des petits de la garderie à la lecture.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Il n’y a pas d’âge pour développer le goût de la lecture. C’est ce que prouve un groupe d’élèves de deuxième année du primaire en initiant des jeunes de la garderie Les Petits Bouts de Choux aux plaisirs des livres.

Cette expérience a été amorcée au début des classes, en septembre dernier, et s’avère être un succès.

Les jeunes de la classe de Martine Tremblay, de l’école Sainte-Thérèse, accompagnent les jeunes de trois et quatre ans de la garderie des Petits Bouts de Choux à la bibliothèque trois fois par mois, où ils leur font la lecture.

« Le but, c’est l’éveil à la lecture chez les jeunes et ça permet aux élèves de deuxième année de comprendre à quel point c’est important de bien savoir lire, d’améliorer leur lecture, car c’est plus intéressant pour eux de lire à quelqu’un d’autre que de lire pour soi-même », explique Caroline Lemieux, orthopédagogue à l’école Ste-Thérèse.

Le projet a créé des liens entre les jeunes qui font de la sortie à la bibliothèque une activité attendue.

Faire équipe

Chaque jeune a été jumelé à un tout-petit pour développer une relation de confiance. Gênés lors des premières rencontres, ils ont pu par la suite s’apprivoiser de sorte que la sortie à la bibliothèque est devenue un moment attendu.

« C’est le petit des Bouts de Choux qui choisit le livre, mais le grand le leur dit si le livre est trop long à lire. De plus en plus, on voit qu’ils sont intéressés. »

Apprivoiser le livre

À l’ère du numérique, le téléphone intelligent devient un outil omniprésent que les jeunes apprennent vite à utiliser. Le phénomène est apparent puisque les tout-petits ne savent pas nécessairement comment utiliser un livre.

« On voit des petits qui prennent des livres à l’envers, ils ne savent pas comment lire, alors on a hâte de voir l’an prochain à la maternelle comment ça va aller la lecture. Certaines jeunes arrivent à l’école et n’ont pas d’intérêt pour les livres, on veut le leur en donner, qu’ils savent un livre va dans quel sens, on commence par quelle page, etc. »

On fait équipe pour découvrir les plaisirs des livres.

Pour les plus vieux, c’est aussi une opportunité de se pratiquer à mieux lire et de le faire dans un contexte moins gênant que devant tout le monde dans la classe.

Le projet est appelé à se poursuivre et on souhaite que les jeunes acquièrent par la suite le goût d’aller à la bibliothèque dans le futur.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar