Festival du Bleuet : ça va swinger avec les Cowboys Fringants en tête d’affiche!

Festival du Bleuet : ça va swinger avec les Cowboys Fringants en tête d’affiche!

Les Cowboys Fringants seront de la 58e édition du Festival du Bleuet de Dolbeau-Mistassini. (Photo courtoisie - Le Petit Russe)

En prévision de sa 58e édition, le Festival du Bleuet de Dolbeau-Mistassini apporte quelques modifications à ses façons de faire et se paye Les Cowboys Fringuants, comme tête d’affiche de sa programmation.

La dernière fois que la populaire formation québécoise s’est produite au Festival du Bleuet, on avait connu une foule record.

Le vendredi 3 août promet donc d’être une soirée phare pour le Festival, avec la prestation des Cowboys Fringants, ainsi que celle Sandrine Lamontagne, un talent local qui s’est fait connaître à La Voix Junior.

À surveiller également, le samedi soir, le spectacle de Kaïn, qui sera suivi de celui de la formation Dead Obies.

Autre artiste bien connu du public, Dominique Hudson, sera l’invité du jeudi soir.

La programmation fait également place à plusieurs moments d’animation musicale avec DJ, ainsi qu’à une prestation du spectacle Hit’s, de la Dolmissoise Line Lessard.

Sandrine Lamontagne. (Photo courtoisie)

Passeport

Le passeport unisexe effectuera un retour, dès cette année, au Festival du Bleuet. Le comité organisateur a, en effet, décidé d’abandonner les passeports pour hommes et pour femmes.

«Ça fait deux ans que l’on en discute au sein du comité. C’était une demande de la population, car il n’y pas d’autres festivals qui utilisaient encore le passeport, selon le sexe. Je pense que les gens vont apprécier», explique la présidente du Festival, Karine Dubois.

Autres changements

L’adoption du passeport unisexe ne constitue que l’un des différents changements apportés au Festival pour cet été.

Une démarche, avec un consultant, a permis au comité organisateur d’identifier plusieurs pistes pour redynamiser l’événement, mais on entend y aller à petites doses.

Entre autres, la parade aura lieu dans l’après-midi du dimanche, plutôt qu’en soirée et la messe se tiendra en dehors du site, à la chapelle de la Pointe-des-Pères.

«Une demande que l’on a, c’est de sortir du site pour être présent ailleurs dans la ville, mais ce n’est pas évident. Avec la messe, toutefois, c’était assez simple de l’essayer.»

Le Festival a aussi fait une croix sur le souper dans les rues, en raison du peu d’engouement entourant cette activité.

 

Poster un Commentaire

avatar