Vol du drapeau LGBTQ : la Ville croit à un geste isolé

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Vol du drapeau LGBTQ : la Ville croit à un geste isolé
Drapeau LBGT (Photo : tirée de Facebook - Ville de Dolbeau-Mistassini)

La Ville de Dolbeau-Mistassini estime que le vol du drapeau LGBTQ survenu vendredi dernier est en fait un geste isolé, une mauvaise blague qui a pris de l’ampleur, et non pas un geste à caractère homophobe.

« On l’a vu sur les photos que nous avons publiées vendredi matin sur Facebook, les citoyens de Dolbeau-Mistassini étaient fiers du geste qu’on a posé. Puis, lorsque le drapeau est disparu, la situation a rapidement été dénoncée. Il s’agit d’un geste isolé et, avec les informations que nous avons à ce moment-ci, nous croyons qu’il a été commis sans intention homophobe. La Ville a officiellement porté plainte et les responsables devront faire face aux conséquences de leur geste », a commenté le maire Pascal Cloutier par voie de communiqué.

Dès le moment où le vol du drapeau a été rapporté, les citoyens ont été nombreux à envoyer des informations à la Ville de Dolbeau-Mistassini afin d’identifier les coupables.

Le maire Cloutier a également tenu à remercier le jeune Gabriel Genest qui, en apprenant le vol du drapeau, a fait ni une ni deux et est allé installer son propre drapeau sur le mât de l’hôtel de ville.

Le drapeau en question avait été hissé dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des