Un hommage touchant pour Hygin Veilleux

Un hommage touchant pour Hygin Veilleux
Des collègues de M. Veilleux l’ont conduit à son dernier repos. (Photo France Quirion)

(Par France Quirion) Le départ d’Hygin Veilleux, 73 ans, a été salué lundi en l’église l’Assomption par plus de 200 personnes, sous un ciel gris et chargé de neige.

Un dernier hommage touchant, mais réservé, à l’image de l’homme, a été offert à Hygin Veilleux. Sa famille, ses proches, les membres de sa communauté se sont serré autour de lui en ce moment lourd de peine. À la suite du corbillard, un cortège d’environ 30 voitures de taxi l’ont accompagné pour son dernier voyage. Parmi ceux-ci, plusieurs étaient ses confrères de travail de Taxi du Pont, mais d’autres chauffeurs provenant d’un peu partout au Québec, Sherbrooke, Val Bélair, Lévis, Beauport, Victoriaville, Rimouski, se sont aussi solidarisés pour sympathiser avec les proches de leur collègue, mort d’une manière brutale. L’un de ses confrères qui souhaite conserver l’anonymat a déclaré ce qui suit : «Je suis choqué et très peiné. Hygin m’a aidé. C’était un homme tranquille, réservé, toujours prêt à aider, disponible. Il y en a parmi nous qui sont très affectés et qui se demandent même s’ils vont continuer. C’est une histoire d’horreur», dit-il.

Les funérailles ont été chantées par l’abbé Yves Fournier qui a invité les gens à vivre les émotions qu’ils ressentaient à ce moment, colère, peine, rancune, incompréhension et de les déposer au pied du Christ. Les quatre sœurs du défunt lui ont souhaité bon voyage et bonne route, en chœur, après que l’une d’elle, Hélène lui ait rendu un dernier hommage.

Gilles Bernier, présent pour les funérailles a donné le commentaire qui suit: «Nous sympathisons avec les deux familles, autant celle de la victime que celle de celui qui a commis cet acte. C’est incompréhensible. La drogue fait de plus en plus de ravages autour de nous», témoigne-t-il.

Jean-François Roy, 31 ans, a été accusé du meurtre du chauffeur de taxi. Il sera de retour devant le tribunal mercredi.

Partager cet article