Sauvé des eaux par les policiers, Morin accusé d’avoir noyé ses chats

Sauvé des eaux par les policiers, Morin accusé d’avoir noyé ses chats

JUSTICE. Anthony Morin, 21 ans, a été accusé de cruauté envers les animaux et de menaces, ce matin, au palais de justice de Chicoutimi.

Morin est ce jeune homme qui a été secouru par deux policiers, jeudi dernier, alors qu’il s’est retrouvé dans la rivière à Mars non pas parce qu’il était en danger, mais parce qu’il voulait noyer des chats. Après sa mésaventure, l’individu a été conduit au centre hospitalier et ce n’est qu’après-coup que les policiers ont appris la raison de sa présence aux abords de la rivière.

En plus du chef d’accusation d’avoir tué volontairement ses deux chats, la Couronne a déposé deux chefs de menaces de mort à l’endroit de son colocataire et envers les policiers, en plus d’un chef de menace de brûler son lieu de résidence.

Le Baieriverain reviendra devant la cour mardi pour son enquête caution. Son avocat Me Olivier Théorêt demandera à ce que son client soit envoyé en thérapie fermée de six mois pour ses problèmes de drogue.

Soulignons enfin qu’Anthony Morin a aussi des problèmes de santé mentale. Il a des antécédents en matière de violence et de menace. (En collaboration avec Serge Tremblay)

À lire aussi:

Rescapé des eaux, il y était pour noyer ses chats

Partager cet article