L’UPAC débarque à l’hôtel de ville de Saguenay

L’UPAC débarque à l’hôtel de ville de Saguenay

FAITS DIVERS. L’Unité permanente anticorruption (UPAC) est présentement à l’hôtel de ville de Saguenay ainsi que dans les locaux de Promotion Saguenay

« Je peux confirmer qu’il y a deux lieux de perquisitionnés ce matin à Saguenay. On a des enquêteurs et une vingtaine de policiers sur place. Une enquête est en cours, donc on ne donnera pas davantage d’informations sur la nature de l’enquête », a indiqué la porte-parole de l’UPAC, Anne-Frédérick Laurence.

Les locaux de l’hôtel de ville demeurent inaccessibles pendant que l’UPAC fait son travail et recueille de l’information et du matériel informatique. Le maire Jean Tremblay, le directeur général de la Ville, le directeur des communications et les membres du Conseil du trésor ont toutefois eu accès à l’édifice. Les autres employés ont été renvoyés à la maison.

Du côté de l’édifice de Promotion Saguenay, seule Priscilla Nemey, vice-présidente exécutive, aurait été admise à l’intérieur.

Les perquisitions en cours devraient se poursuivre au moins pour le reste de l’avant-midi, mais il n’est pas impossible que plus de temps soit nécessaire, selon Anne-Frédérick Laurence.

En entrevue à KYK FM, le maire Jean Tremblay a indiqué qu’il ne connaissait pas les détails de la présence de l’UPAC à Saguenay. Il a toutefois précisé qu’il croyait que cela puisse être en lien avec les voyages effectués par certains conseillers municipaux.

À cet égard, on se souviendra notamment des cas de Bernard Noël et Fabien Hovington, qui ont amplement défrayé la manchette ces dernières années. Bernard Noël s’était rendu à Nice aux frais de la Coupe des nations tandis que Fabien Hovington avait effectué une virée sur la Côte d’Azur pour le Festival forestier de Shipshaw. Les deux ont été sanctionnés par la Commission municipale du Québec.

Partager cet article