Incendie à Saint-Thomas-Didyme : des centaines d'animaux retrouvés

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Incendie à Saint-Thomas-Didyme : des centaines d'animaux retrouvés
Pompiers

Un incendie survenu dans un immeuble de Saint-Thomas-Didyme mercredi matin a de quoi laisser pantois. Des centaines d’animaux, dont des serpents, ont été retrouvés sur les lieux.
Les pompiers de la Régie de sécurité incendie du secteur GÉANT ont été appelés à intervenir vers 11h dans l’avant-midi de mercredi. De la fumée s’échappait par les fenêtres d’un immeuble de Saint-Thomas-Didyme.
Le propriétaire étant absent, les pompiers ont enfoncé la porte et on débuté leur attaque. Après avoir éteint le foyer de l’incendie, ils ont procédé à la ventilation de l’édifice et ont amorcé une reconnaissance des lieux pour identifier d’autres foyers d’incendie potentiels.
« C’est à ce moment qu’un de mes gars m’a appelé pour me dire qu’il avait trouvé quatre ratons-laveurs. Quelques instants plus tard, ils ont trouvé un serpent, mais il s’est avéré qu’il y en avait 29 en tout », explique Jerry Piquette, directeur du service de sécurité incendie.
Dans le garage situé à l’arrière, plus de 290 souris, des rats et des cochons d’Inde ont été retrouvés.
Les quatre ratons laveurs et trois chats trouvés dans la résidence étaient décédés, mais un seul des 29 serpents serait mort. Le Refuge animal de Roberval a été appelé afin de prendre en charge les animaux.
« J’ai vu pas mal de choses dans ma carrière, mais ça, on ne voit pas ça souvent! Les mammifères dans la résidence étaient malheureusement morts, mais je crois que tous les serpents, hormis un seul, on pu s’en tirer car ils étaient dans un vivarium, donc la fumée s’y intégrait plus lentement. »
La cause de l’incendie a pu être identifiée, mais ne pouvait toujours pas être révélée au moment d’écrire ces lignes en raisons des démarches en cours avec les assurance. Étant donné la présence d’animaux en si grand nombre, le dossier a été transmis à la Sûreté du Québec.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Esther Gagnon Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Esther Gagnon
Invité
Esther Gagnon

il faudrait rassurer la population, est-ce qu’il manque un serpent et il est gros ? Si la police l’a dit aux voisins immédiats, on aurait le droit de le savoir.