Ghislain Morin assigné à résidence pour 2 ans moins 1 jour

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Ghislain Morin assigné à résidence pour 2 ans moins 1 jour
Palais Justice.

Ghislain Morin, 72 ans de Dolbeau-Mistassini, devra purger 2 ans moins 1 jour en société pour une agression sexuelle commise à l’endroit d’un mineur.
Pendant la première année, Morin sera assigné à sa résidence 24h sur 24, ce qui sera suivi d’une période de couvre-feu avec quelques exceptions. Ensuite, il fera l’objet d’une probation de 3 ans avec un suivi de 2 ans.
Ghislain Morin devra également se conformer à la Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants sexuels pour une période de 20 ans et il lui est strictement interdit d’entrer en contact avec sa victime et la famille immédiate de celle-ci.
En octobre dernier, Ghislain Morin avait plaidé coupable à une accusation d’agression sexuelle à l’endroit d’un mineur. Les événements se sont déroulés sur une période d’un peu plus de deux ans, entre août 1997 et décembre 1999, à Notre-Dame-de-Lorette et à Dolbeau-Mistassini.
Le juge Richard P. Daoust de la Cour du Québec a imposé sa sentence à l’accusé le 5 avril dernier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des