Fraudes et incendie criminel à Saint-Thomas : Nancy Landry accusée

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Fraudes et incendie criminel à Saint-Thomas : Nancy Landry accusée
Incendie de l'épicerie de Saint-Thomas-Didyme. (Photo : courtoisie - Jean-Marc Paradis)

Nancy Landry, 46 ans de Saint-Thomas-Didyme, a été accusée ce matin de fraude à l’endroit de deux organismes de la localité et d’avoir incendié l’épicerie dont elle était propriétaire avec son conjoint.

En tout, elle fait face à quatre chefs d’accusation, soit d’avoir volé une somme de d’argent de plus de 5 000 $ au Comité forêt environnement de Saint-Thomas-Didyme et au Centre touristique du Lac à Jim (2 chefs distincts de fraude), production de faux document et incendie criminel.

Même si les deux chefs d’accusation de fraude font référence à des somme de plus de 5 000 $, les montants en jeu seraient de plusieurs centaines de milliers de dollars. Ces fraudes auraient eu lieu entre mai 2015 et avril 2018.

Quant à l’épicerie, celle-ci a été détruite par les flammes le 25 août 2018, incluant des appartements situés dans le même édifice.

Les procédures devant le Tribunal reprendront le 5 septembre dans ce dossier.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des