Trois aspirants au siège no 3 : Stéphane Houde, Robin Tremblay et Gérard Veillette courtisent l’électorat

Denis Hudon
Trois aspirants au siège no 3 : Stéphane Houde, Robin Tremblay et Gérard Veillette courtisent l’électorat

Trois nouveaux candidats se font la lutte au siège no 3 à Dolbeau-Mistassini, depuis que Patrice Bouchard a décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat. Stéphane Houde veut faire connaître ses idées, Robin Tremblay a une préoccupation particulière pour les gens du secteur Vauvert, tandis que Gérard Veillette mise à fond sur sa vaste expérience en politique municipale.

Le tourisme est au cœur du programme de Stéphane Houde. Il veut travailler avec les intervenants dans le domaine pour augmenter la visibilité de nos attraits naturels et faire en sorte que les gens s’arrêtent à Dolbeau-Mistassini pour profiter du plein air, notamment pour les parcs et rivières.

« J’ai quelques idées pour rendre encore plus attractif le Parc de la Pointe-des-Pères, notamment en mettant en place un marché public avec des produits de nos artisans locaux, un attrait autant pour notre population que pour les visiteurs », expose-t-il.

Il veut aussi regarder avec des partenaires la possibilité d’éclairer les sentiers. S’il est élu, Stéphane Houde est prêt à défendre des dossiers ou projets de développement comme celui de la marina, à aider au recrutement de main-d’œuvre dans les commerces et à améliorer la qualité de vie des citoyens.

Secteur de Vauvert

Vivant à Vauvert depuis 13 ans, Robin Tremblay ne cache pas qu’il a une préoccupation toute particulière pour les résidents de ce secteur.

« Il y a environ 400 propriétaires et on ne reçoit pas notre juste part de services municipaux pour les taxes que nous payons. Il y a encore des chemins qui sont mal entretenus, l’hiver, mais aussi l’été. Je veux y voir. Les seuls services que nous recevons, ce sont en gros la cueillette des ordures et du recyclage », déplore ce travailleur à l’usine d’écorçage de Produits forestiers Résolu.

Il dit vouloir défendre les intérêts de l’ensemble des citoyens de la ville.

L’expérience

Gérard Veillette, lui, mise sur sa longue expérience de la vie municipale. Il a été pendant 24 ans conseiller à Péribonka. Il demeure depuis quelques années à Dolbeau-Mistassini. Les loisirs et les organismes sont sa force.

« J’ai toujours été dans de nombreux comités. Je sais comment ça fonctionne un conseil municipal et je vais aller là où on voudra bien me confier des tâches ».

Le retraité qui a travaillé 35 ans dans le domaine forestier dit avoir toujours le feu sacré pour les affaires municipales.

« J’aime le public et je suis prêt à mettre toute mon énergie à répondre aux appels des citoyens ».

Partager cet article