Comptable de profession : Le maire Guy veut une administration efficace et efficiente

Denis Hudon
Comptable de profession : Le maire Guy veut une administration efficace et efficiente

Avec plus de 40 ans d’expérience comme comptable chez Mallette, le nouveau maire André Guy dit être en bonne position pour administrer sainement les finances de la Ville de Dolbeau-Mistassini. Il veut profiter de cette expérience pour le guider dans les décisions financières qu’ils auront à prendre au cours de ce mandat.

« Mon expérience de la gestion va grandement me servir dans l’administration municipale. Je crois que les gens m’ont fait confiance aussi pour ça. Je veux une gérance des finances efficace et efficiente. Je serai le gardien d’une administration saine et performante », assure celui qui vient d’être élu sans opposition.

Il veut par ailleurs prendre connaissance le plus rapidement possible des divers dossiers et enjeux afin de bien orienter les décisions futures.

Il a déjà des dossiers sur la table du conseil qui lui semblent prometteurs. Il prendra le temps de les analyser, mais avoue que déjà, le projet de terrain multisports synthétique envisagé sur l’ancien site du Western, en partenariat avec la Fondation Impact de Montréal, le séduit.

« C’est certain qu’on aura tous ensemble au conseil à voir les tenants et aboutissants de ce projet, mais c’est certainement une belle opportunité qui s’offre à notre population ».

L’importance du bénévolat

André Guy est bien placé pour mesurer toute l’importance du bénévolat dans le milieu. Il est lui-même bénévole dans une foule d’organismes autant dans le domaine social, communautaire, qu’économique.

Le bénévolat sera au cœur de ses préoccupations dans son mandat. André Guy veut s’enquérir des besoins et des attentes des organismes, identifier les bénévoles dans les organisations et les soutenir dans leurs actions.

« Les bénévoles, c’est eux qui dynamisent un milieu. Ils sont essentiels à la vitalité d’une communauté. Je veux débroussailler tout ça et voir comment on peut les appuyer de la meilleure des façons.  Ce n’est pas juste du financement, on peut aider matériellement ou encore par du support technique. »

Partager cet article