Visite 3D : comme si vous y étiez!

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Visite 3D : comme si vous y étiez!
Chaque visite sur le terrain pour prise d’image doit être suivie de traitement en studio. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

L’entreprise Turner Service d’Imagerie, implantée à Albanel, est à élargir son marché dans un créneau peu exploité en région : l’imagerie 3D.

Le propriétaire, Jason Turner, a décidé l’année dernière de faire de son hobby un travail en lançant son entreprise en imagerie 3D. Il a investi plusieurs milliers de dollars en équipements afin de pouvoir prendre les images et assurer le traitement par la suite.

Le consommateur moyen a probablement déjà vu à quoi cela peut ressembler en faisant une visite 3D d’une propriété à vendre ou encore en utilisant Google Street View.

« L’immobilier est une bonne porte d’entrée avec la visite 3D, mais ça va beaucoup plus loin que ça. L’hébergement, le tourisme, la formation, la recherche de main-d’œuvre, il y a plusieurs domaines pour lesquels la visite 3D est un plus. »

Entre autres, Turner Service d’Imagerie est un partenaire de la stratégie de main-d’œuvre Ose le pays des bleuets, qui dispose ainsi d’outils très visuels pour vendre les entreprises en recrutement dans le haut du lac.

« Ça permet aux gens de voir les installations, de voir le milieu de travail de faire une visite en entreprise. Ça rend le tout beaucoup plus attractif. »

Pour le milieu commercial, la visite 3D permet au client de visiter virtuellement le magasin et de sélectionner des produits qui les dirigent directement sur la boutique en ligne.

Grandir

Le concept de visite 3D est plus largement connu dans les grands centres, mais commence à faire son chemin en région. Au cours de la dernière année, Jason Turner affirme avoir fait beaucoup de démarches et cogner à de nombreuses portes. Le message a fait son chemin et la prochaine année devrait être très intéressante pour son entreprise.

« J’ai dû cogner à énormément de portes et c’est quelque chose que je devrai continuer à faire. Mais je me suis également associé à des partenaires qui font qu’ensemble, on peut offrir des choses intéressantes et concurrentielles. »

Jason Turner a entamé des pourparlers avec des compagnies d’assurance afin de pouvoir faire des visites après sinistres.

« Supposons qu’un sinistre survient, je me rends sur place prendre toutes les images et l’expert en sinistre n’a pas besoin de se déplacer et peut faire la visite à partir de son bureau. C’est une économie de coûts substantielle. Je suis en train d’avoir des discussions à ce sujet. »

L’homme d’affaires a également envisagé la possibilité de suivre la formation pour avoir les permis nécessaires pour utiliser un drone, ce qui pourrait être un volet connexe à ses activités.

« J’y songe, mais c’est un milieu assez complexe et il y a déjà des entreprises qui oeuvrent dans ce domaine. Ce serait peut-être plus intéressant de développer un partenariat. C’est quelque chose auquel je réfléchis. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des