Une expertise qui rayonne jusqu’en Colombie-Britannique

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
Une expertise qui rayonne jusqu’en Colombie-Britannique
Jean-Philippe Dufour a lancé son entreprise en consultation et en formation il y a moins d’un an et a connu une croissance inattendue. (Photo : courtoisie)

L’expertise du Dolmissois Jean-Philippe Dufour rayonne amplement au-delà des frontières locales. Moins d’un an après avoir lancé son entreprise de consultant et de formateur, ses mandats l’ont mené aussi loin qu’en Colombie-Britannique.

Dufour Consultation et Formation a amorcé ses activités en début d’année et offre des services en leadership, développement organisationnel, bonnes pratiques en ressources humaines, mobilisation d’équipe et autres volets visant à mieux outiller les entreprises et leurs gestionnaires.

De fil en aiguille, ses mandats l’ont emmené à être référé à Consultants SL&B, un important sous-traitant dans le milieu de l’aluminium. Celui-ci a tenu à faire affaire une fois de plus avec Jean-Philippe Dufour pour un vaste contrat de réfection des cuves d’une aluminerie de Kitimat, en Colombie-Britannique.

« Eux ont décroché un très gros mandat où ils devront accomplir de petits miracles en 2 à 3 ans pour refaire les cuves d’une aluminerie. Ça implique d’avoir beaucoup d’employés sur place en peu de temps et je devais aider les équipes de superviseurs à être rapidement capables de mobiliser leurs troupes. »

Pour Jean-Philippe Dufour, le mandat était d’envergure puisqu’il était en anglais et exigeait donc un contenu en conséquence. Le tout avec peu de temps pour se préparer.

« C’était dans mon plan d’affaires de développer des contenus en anglais, mais je n’y aspirais que sur un horizon de deux ou trois ans. J’ai dû faire vite et ça m’a donné l’opportunité de faire appel de l’expertise locale avec Traduction M pour traduire mon contenu et Garma Impression pour mon matériel. »

Ce mandat lui a attiré de très bons commentaires et devrait le conduire à d’autres opportunités ici même au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Si les mandats d’envergure sont toujours intéressants, Jean-Philippe Dufour mentionne cependant tirer beaucoup de satisfaction à travailler avec des entreprises locales.

« J’aime vraiment travailler avec le local, aider nos entreprises à rayonner davantage, à être de meilleurs leaders, c’est vraiment ce qui me motive. »

Évolution rapide

Les choses ont déboulé beaucoup plus vite qu’escompté pour Jean-Philippe Dufour. En moins d’un an, il a atteint plusieurs des objectifs qu’il s’était fixés sur un horizon plus lointain : formations en anglais, mandats avec des cohortes provinciales.

D’un certain point de vue, la pandémie a eu un impact positif en faisant du télétravail une normalité.

« Même si on préfère toujours être en contact direct, la pandémie a fait qu’en l’espace d’un mois ou deux, les gens ont fait un bond de deux ou trois ans par rapport au télétravail et à l’utilisation de la vidéoconférence. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires