Une entreprise de Normandin en expansion : Inotech Canada investit 2 M$

Denis Hudon
Une entreprise de Normandin en expansion : Inotech Canada investit 2 M$
Les copropriétaires Yves Lévesque et Yvon Bélanger d’Inotech Canada à Normandin veulent poursuivre dans la voie de la croissance avec ce projet de modernisation de 2 M$. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Denis Hudon)

L’entreprise Inotech Canada à Normandin prend de l’expansion et investit  2 M$ à son atelier de la rue Nérée-Cloutier. Il s’agit du plus gros investissement de l’histoire de cette entreprise.

Avec cet investissement, Inotech améliorera sa productivité et sa capacité d’innovation. L’entreprise reconnue sur la scène internationale dans le développement des technologies pour l’industrie du bois d’œuvre possède un catalogue d’équipements complet lui permettant de réaliser des projets de construction clé en main d’usines entières, et ce, partout en Amérique du Nord et en Europe.

Les copropriétaires Yves Lévesque et Yvon Bélanger indiquent que cet investissement permettra l’acquisition et l’installation d’équipements d’usinage à contrôle numérique, l’achat de logiciels spécialisés, de réaliser des travaux d’agrandissement et de réaménagement de la bâtisse de même que la mise à jour de son site Internet.

Besoin d’espace

Le bâtiment fait actuellement 40 000 pieds carrés et l’agrandissement permettra d’ajouter près de 7 000 autres pi2.

Les travaux s’amorceront à l’automne et devraient être terminés au printemps 2020.

Inotech, c’est aussi une soixantaine de travailleurs à temps complet. Avec ce projet, une quinzaine de postes spécialisés (ingénierie et dans les technologies) s’ajouteront.

Très présent à l’international, Inotech est aussi très actif sur le marché québécois avec plusieurs projets d’envergure déjà réalisés et d’autres dans les carnets de commandes.

Expertise reconnue

« Chez Inotech, nous développons nos propres technologies. Ce sont des équipements de pointe et avant-gardistes », dit Yves Lévesque.

« Nous repoussons continuellement les limites de conception afin de développer des technologies toujours plus performantes et uniques. Notre expertise est inégalée », n’hésite pas à dire celui-ci.

Inotech étend aussi son expertise reconnue dans le milieu forestier au profit du secteur minier et industriel.

Le gouvernement fédéral, par la voix de son député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, en a profité la semaine dernière pour annoncer une subvention de 563 400 $ à Inotech pour son projet de modernisation.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Nouvelles Hebdo, […]