Un petit goût de la mer à Dolbeau-Mistassini

Serge Tremblay
Un petit goût de la mer à Dolbeau-Mistassini
Situé dans l’ancien Jukebox Pizzéria, Le Gaspésien offrira des produits et fruits de mer de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Le centre-ville de Dolbeau-Mistassini offrira désormais un petit goût de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. La poissonnerie Le Gaspésien a ouvert ses portes jeudi dernier, un investissement de près de 700 000 $.

« C’est un projet que je caressais depuis longtemps. Je suis Gaspésien d’origine et je suis ici depuis 22 ans, mais je n’ai jamais oublié cette idée d’offrir aux gens les produits et fruits de mer de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Maintenant, le moment était le bon », lance Hermel Bujold, qui pilote ce projet avec son associée Nancy Laurendeau.

Crabe et homard frais pendant la saison, fruits de mer congelés, crevettes, produits fumés de façon artisanale, produits transformés, Le Gaspésien entend proposer le meilleur de ce que la Gaspésie a à offrir aux amateurs de poisson et fruits de mer.

« Ce matin, on a du crabe qui était encore en train de faire le party dans la mer il y a deux soirs. On a des produits qui ont été congelés directement sur le bateau. On offre une belle variété. »

À terme, le commerce souhaite développer un réseau de points de chute pour desservir l’ensemble du Saguenay-Lac-Saint-Jean et Chibougamau avec ses produits. On développera également une ligne de boîte à manger où on pourra se procurer des repas comme un duo terre et mer, par exemple.

Bien situé

Le commerce s’est installé en plein centre-ville, dans l’ancien Jukebox Pizzéria. Hermel Bujold estime que la pandémie a joué en sa faveur en lui permettant d’acquérir cet immeuble très bien situé et doté d’une belle verrière.

« Honnêtement, que cette bâtisse ait encore été disponible au centre-ville, c’est un coup de chance. S’il n’y avait pas eu la pandémie, je crois qu’elle aurait été vendue bien avant. Je suis vraiment content d’avoir pu l’acquérir, car c’est exactement ce dont on avait besoin pour notre poissonnerie. »

D’ailleurs, l’équipe du Gaspésien entend bien profiter de cet emplacement idéal afin de contribuer à animer le centre-ville au cours de la belle saison. Hermel Bujold a quelques idées en tête qu’il entend dévoiler le moment venu.

Le Gaspésien sera ouvert du mercredi au samedi et proposera un service de réservation pour des produits frais comme le crabe et le homard pendant la saison. Le commerce commandera toujours un peu de surplus pour offrir du frais au comptoir, mais ces produits risquent de s’envoler rapidement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires