Pénurie et formation de la main-d’œuvre au menu de 2020

Photo de dhudon
Par dhudon
Pénurie et formation de la main-d’œuvre au menu de 2020
Martial Gauthier (Photo : Courtoisie)

Appuyée par ses 110 membres, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) du secteur Normandin entend s’attaquer de front dès la nouvelle année 2020, à la pénurie et à la formation de la main-d’œuvre.
@R:« C’est une réflexion qui est déjà amorcée, mais il faut accentuer nos efforts afin de trouver des solutions pour contrer ce phénomène déjà bien réel et qui mine la croissance de nos économies », dit la directrice générale, Nicole Bilodeau.
Pour que la stratégie soit efficace, ce dossier ne sera pas travaillé en vases clos, puisque le problème est présent à l’échelle de la région. C’est pourquoi les cinq Chambres de commerce du Lac-Saint-Jean travailleront en étroite collaboration pour une plus grande efficacité dans la lutte contre la pénurie de main-d’œuvre.
« Le monde du travail change, la conciliation travail-famille est devenue un incontournable, il faut absolument s’attaquer ensemble aux nouveaux défis qui nous attendent ».
Faire entendre sa voix
Le président de la CCI, Martial Gauthier, avoue que le mouvement Je crois en ma région arrive à point et permettra de faire avancer les dossiers économiques.
« Les collaborations avec le mouvement, Je crois en ma région,
les autres chambres de commerces de la région et J’ose le pays des bleuets, ce sont des outils importants pour faire entendre la voix des municipalités sur les divers projets économiques et sur les grands enjeux. »
Par ailleurs, la CCI qui représente tout le territoire G.E.A.N.T (Girardville, Saint-Edmond-les-Plaines, Albanel, Normandin et Saint-Thomas-Didyme) cherche à organiser un autre événement, aux deux ans, en alternance avec la Foire commerciale.
Le projet pourrait prendre la forme de diverses conférences ou activités pour dynamiser le milieu. La CCI veut instaurer le concept dès le printemps prochain.
La Chambre est particulièrement fière cette année de sa représentativité, avec des gens qui siègent sur le conseil d’administration en provenance de divers champs professionnels et de diverses municipalités et comptant plus que jamais de femmes.
À sa deuxième année comme président, Martial Gauthier est aussi le premier président élu, qui n’est pas de Normandin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des