Les approvisionnements de la scierie de Saint-Thomas transférés à Girardville

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Les approvisionnements de la scierie de Saint-Thomas transférés à Girardville
Scierie St-Thomas (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Produits forestiers Résolu a obtenu l’autorisation du ministère des Forêts pour transférer ses volumes de bois liés à la scierie de Saint-Thomas-Didyme à celle de Girardville.

Résolu conserve son plan qui consiste à démarrer une 3e faction au rabotage et au maintien des opérations de séchage à Saint-Thomas-Didyme. Avec les volumes de bois transférés à Girardville, une 4e faction sera ajoutée à cette usine.

« Notre plan a été déposé et accepté par le ministère afin que nos approvisionnements de Saint-Thomas-Didyme soient transférés de façon exceptionnelle à nos installations de Girardville. Cela nous permet de lancer une 4e faction de sciage et surtout, de maintenir nos opérations forestières en lien avec les volumes transférés », a indiqué Karl Blackburn, porte-parole de Produits forestiers Résolu.

Celui-ci assure que c’est le marché qui fera foi de tout pour la suite des choses, alors que le bois de colombage (stud) produit à Saint-Thomas-Didyme a actuellement une valeur très faible comparativement à ce que l’usine de Girardville fabrique.

« Il y a un écart considérable entre les deux produits. Cependant, comme je l’ai répété à plusieurs reprises, tout va dépendre du marché. Si le marché s’améliore, et cela peut parfois changer rapidement, les opérations peuvent reprendre. »

Exception

Karl Blackburn affirme que le transfert des approvisionnements est une mesure exceptionnelle qui a fait l’objet d’une entente avec le ministère en vertu d’un plan d’action précis.

« Les approvisionnements sont octroyés sur les périodes d’avril à mars, donc il n’y a que quelques mois d’ici au 31 mars. Nous allons nous en tenir au plan que nous avons déposé et respecter nos engagements avec le ministère. »

Pour le moment, Résolu indique qu’en ce qui concerne l’usine de Saint-Thomas-Didyme, il n’y a pas eu d’évolution par rapport à la décision annoncée récemment, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une fermeture d’une durée de 10 semaines pouvant se prolonger en fonction des aléas du marché.

@ST:CN

@R:Produits forestiers Résolu se réjouit de la fin du conflit de travail qui paralysait partiellement les activités de transport ferroviaire du Canadien National (CN). La grève avait une incidence importante sur les activités de l’entreprise.

« C’est une bonne nouvelle pour l’ensemble de l’économie du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour nous, beaucoup de notre production prend le chemin du rail et c’est spécialement vrai pour nos activités dans les pâtes et papiers où nous recevons plusieurs produits par train. Cela nous a obligés à réorganiser nos activités et a entraîné des coûts supplémentaires. La fin du conflit est une excellente nouvelle. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des