Le Centre d’Autonomie offrira plus de véhicules électriques

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Le Centre d’Autonomie offrira plus de véhicules électriques
Martin Gaudreau, Jimmy Poirier et Guy Bergeron sont les nouveaux propriétaires du Centre d’Autonomie. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Après 33 ans d’existence, le Centre d’Autonomie change de mains, mais demeure dans la famille puisque des employés s’en sont portés acquéreurs. La même recette sera appliquée, mais avec un volet plus présent de produits électriques.

Guy Bergeron, Martin Gaudreau et Jimmy Poirier ont fait l’acquisition du Centre d’Autonomie et de ses deux succursales de Dolbeau-Mistassini et Saguenay. Martin et Jimmy avaient déjà pris part à l’actionnariat de l’entreprise il y a cinq ans.

Le fondateur, Dany St-Arnault, était quant à lui prêt à passer le flambeau et prendre sa retraite.

« On souhaite rassurer les gens, on continue comme avant. Il n’y a rien qui change dans nos services ou notre façon de travailler. On ne change pas une recette qui fonctionne bien! », lance Guy Bergeron.

L’équipe du Centre d’Autonomie continuera ainsi d’accompagner les gens qui, en raison d’une condition de santé ou autres, doivent se procurer certains produits spécialisés pour améliorer leur vie au quotidien.

Que ce soit dans les fauteuils roulants, les fournitures adaptées, le matériel d’ergothérapie, les quadriporteurs, les ascenseurs et plateformes élévatrices ou encore les produits adaptés sur mesure, l’entreprise poursuit dans la même lignée.

« Ce qui est important, c’est de conseiller adéquatement tout le monde. »

Produits électriques

La nouvelle équipe de propriétaire a toutefois un développement en tête, soit d’élargir la gamme de véhicules électriques disponibles.

« Nous voulons mettre plus d’accent sur certains produits électriques. Entre autres, nous avons un modèle de VTT électrique qui pourrait intéresser une certaine clientèle de chasseurs ou encore les pourvoiries », précise Martin Gaudreau.

Parallèlement, les vélos électriques sont aussi devenus un produit populaire dans le milieu, d’autant plus que la population est vieillissante. Il s’agit d’un bon compromis pour quelqu’un qui souhaite demeurer actif tout en pouvant faire appel à l’aide du moteur électrique sur demande.

Quant aux quadriporteurs, on le voit dans les rues, les modèles sont nombreux et semblent avoir été adoptés par de nombreuses personnes.

« On fait affaire avec une dizaine de fournisseurs et on peut même avoir des modèles entièrement fermés. On est capable de se procurer un large éventail de modèle, de la Renault à la Cadillac! », indique Guy Bergeron.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des