L’achat local au service du territoire forestier

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
L’achat local au service du territoire forestier
Le visuel de la carte Boomerang pour les villégiateurs. (Photo : courtoisie)

La municipalité de Girardville et son Comité de développement local innovent en mettant de l’avant une carte fidélité qui permettra d’accumuler des sommes qui seront ensuite versées pour l’entretien des chemins forestiers.

Les commerces de Girardville acceptent déjà la carte Boomerang pour les résidents de la localité. Cette carte permet d’accumuler des points à hauteur de 1% de chaque transaction qui sont ensuite échangeables dans les commerces selon certaines modalités.

Une deuxième carte Boomerang applicable dans les commerces de Girardville sera mise en circulation auprès de 800 villégiateurs qui occupent le territoire forestier au nord de Girardville.

« Dans le cas de la carte Boomerang des villégiateurs, le 1% va s’accumuler dans un compte qui regroupe les 800 villégiateurs. Chaque année, la valeur de ce qui a été accumulé sera retournée aux associations de villégiateurs pour contribuer à l’entretien des chemins. C’est le Comité de développement qui va verser l’argent », explique Michel Perreault, maire de Girardville.

Entretien difficile

Celui-ci précise que l’idée a germé dans un contexte où l’entretien des chemins est devenu plus difficile au fil des ans, depuis que les compagnies forestières n’ont plus à leur charge de s’en occuper.

Les associations de villégiateurs sont constamment en démarches de financement afin de trouver l’argent nécessaire pour faire l’entretien des chemins, remplacer des ponceaux, etc.

« Cette initiative ne coûte pas un sou aux villégiateurs. C’est une question de prendre l’habitude de consommer à Girardville en se rendant en forêt. Un plein d’essence coûte le même prix, peu importe où tu le fais. En le faisant ici, tu aides notre commerce local et en même temps, tu contribues à l’entretien des chemins. »

Investissement

Les cartes seront expédiées aux villégiateurs par la poste avec une lettre explicative. Un barrage routier sera aussi tenu lors de la fin de semaine du 18 mai, moment où plusieurs propriétaires de camps et chalets se rendront en forêt pour aller préparer la saison.

« Pour nous, ça représente un investissement d’environ 5 000 $ pour l’achat des cartes, le postage, etc. On espère ensuite que l’on devra faire un assez gros chèque pour appuyer nos associations. »

En tout, le territoire forestier accessible via Girardville compte 12 associations de villégiateurs. Les sommes seront réparties en proportion du nombre d’associations que l’on retrouve sur chacune des deux branches du chemin principal.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des