Importante croissance chez Multiservices Albanel

Serge Tremblay
Importante croissance chez Multiservices Albanel
Multiservices Albanel compte aujourd’hui 180 employés et dessert les MRC de Maria-Chapdelaine et du Domaine-du-Roy ainsi que le secteur Chibougamau-Chapais. (Photo : tirée de Facebook – Multiservices Albanel)

En absorbant la Coopérative d’aide domestique Domaine-du-Roy, Multiservices Albanel est devenu l’une des plus importantes organisations d’aide au maintien à domicile au Québec. Et tout ça, en plein COVID.

Si 2020 a été mouvementée pour bien de gens, ce le fut doublement chez Mutliservices Albanel. L’organisme d’économie sociale a dû faire fi de la pandémie pour atteindre de nouveaux jalons importants de son histoire.

« J’avais accepté en septembre 2019 de prendre la direction par intérim de la Coopérative d’aide domestique Domaine-du-Roy, car eux étaient confrontés à des difficultés financières importantes. Ça devait se régler pour mars, mais la pandémie est arrivée et nous avons dû tout interrompre de mars à juin », explique Liane Proulx, directrice générale chez Multiservices Albanel.

Multiservices Albanel n’a pas eu d’autres choix de ralentir le rythme puisque les services dispensés par l’organisme n’ont pas tous été désignés comme essentiels. Cette réalité a mené à une cinquantaine de mises à pied et à la perte de 3 000 heures de travail.

Ce n’est qu’en novembre dernier que la Coopérative d’aide domestique a pu enfin tenir son assemblée générale et voter son transfert vers Multiservices Albanel. La coopérative sera éventuellement dissoute.

« Nous conservons quand même une place d’affaires à Saint-Félicien, car c’est important d’être présent. Nous avons restructuré nos bureaux en conséquence. »

Multiservices Albanel dessert donc les territoires de Maria-Chapdelaine et de Domaine-du-Roy, en plus d’une présence à Chibougamau-Chapais. L’organisme compte désormais 180 employés et assure également la gestion de services dans six résidences pour aînés.

À travers cette importante restructuration, Mutliservices Albanel a aussi réalisé un investissement de 80 000 $ pour doter l’ensemble de son territoire d’un logiciel de gestion de ses activités. L’implantation de cette nouvelle plateforme a été grandement compliquée par la COVID, qui rendait la formation plus difficile, mais c’est chose faite.

Ressources humaines

Dans le milieu des entreprises d’économie sociale en aide au maintien à domicile, la main-d’œuvre est un enjeu de premier plan. D’autant plus en période où le système de santé est agressif sur le recrutement.

« Ça demeure difficile, mais je considère que nous nous en sommes tout de même bien tiré malgré tout. Les différentes primes qui ont été offertes nous ont aidés à maintenir notre personnel. »

L’organisme ne dispose toutefois pas du personnel pour répondre à la demande. Environ 200 heures de travail sont disponibles dans le haut du lac et de 300 à 400 le sont à Chibougamau-Chapais.

« J’ai fait une tentative en offrant une prime de 1 000 $ à l’embauche, mais je n’ai pas eu une seule candidature. Avec notre secteur géographique éclaté et notre population vieillissante, ce n’est pas simple de recruter. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires