Gaudreault Yamaha poursuit sa croissance

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
Gaudreault Yamaha poursuit sa croissance
La demande pour les produits récréatifs en nautisme est en hausse ces dernières années, explique Billy Lavoie. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

L’équipe de Gaudreault Yamaha a des projets de développement dans ses cartons. L’entreprise vient tout juste d’ajouter une nouvelle ligne de produits récréatifs à ses activités et projette un investissement qui pourrait frôler le million de dollars en vue de 2021.

Le commerce de véhicules récréatifs est désormais dépositaires de la gamme de produits jet ski de Kawasaki, une corde de plus à son arc. Localement, seul Formule JRE était actif sur le marché de la motomarine.

« On se le faisait demander de plus en plus depuis les deux dernières années. Le secteur le plus proche pour en obtenir était Alma. Cela nous permet d’offrir une alternative supplémentaire pour les gens qui sont à la recherche d’une motomarine », explique Billy Lavoie, copropriétaire avec ses partenaires Yan Laprise et Michaël Lambert.

Il ajoute qu’il espère dès l’an prochain pouvoir offrir également la gamme de véhicules récréatifs de Kawasaki, soit les VTT, motos de route et hors route ainsi que les modèles de côte à côtes. Le tout sans pour autant délaisser les marques Yamaha et Arctic Cat déjà disponibles.

Grosse année

Il faut dire que l’année 2020, avec les conséquences de la pandémie, a créé une tout un engouement du côté des véhicules récréatifs, ce qui a incité l’entreprise à élargir son offre.

« Il y a beaucoup de gens qui se gardent habituellement un 5 000 $ par année pour voyager qui ont décidé le réinvestir dans des produits récréatifs. C’est une année record pour nous, assez que l’on n’est plus en mesure d’obtenir de modèles de la part de nos fournisseurs. Il faut que je me rende jusqu’à septembre avec ce qu’il me reste dans le show room. »

Le fait d’ajouter une gamme de produits supplémentaire devrait créer trois nouveaux emplois à terme. Ceux-ci viendront s’ajouter aux six travailleurs déjà en place.

« Nous n’étions que trois au départ, mais depuis, nous avons doublé le volume d’unités sur la route. Nous avons connu une bonne croissance et nous avons aussi repris les parts de marché qui nous revenaient. »

Investissement

L’année 2021 pourrait marquer l’aboutissement d’un gros projet pour Gaudreault Yamaha. L’entreprise évalue la possibilité de se relocaliser ou encore d’agrandir, ce qui nécessitera un investissement qui se situera entre 700 000 à 1 M$.

« Nous n’avons plus assez d’espace à l’intérieur. Nous pourrions déménager si nous trouvions un terrain adéquat ailleurs en ville. Sinon, nous allons conserver seulement la partie avant de notre édifice et rebâtir à l’arrière. Ça devrait se faire l’an prochain. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des