Fonds d’aide aux entreprises : Dolbeau-Mistassini double sa cagnotte

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Fonds d’aide aux entreprises : Dolbeau-Mistassini double sa cagnotte
Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, affirme que d’avoir rapidement épuiser les sommes du Fonds d’aide aux entreprises constitue un heureux problème. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Lancé il y a à peine deux mois, le Fonds d’aide aux entreprises mis sur pied par la Ville de Dolbeau-Mistassini est déjà épuisé. Les élus ont décidé de doubler sa valeur initiale de 125 000 $ pour atteindre 250 000 $ dès cette année.

« Que le Fonds soit épuisé, c’est une bonne nouvelle. La loi nous permet d’aller jusqu’à 250 000 $ maximum pour un tel fonds, alors on a décidé d’y aller dès cette année et pour l’an prochain également », mentionne le maire, Pascal Cloutier.

En fait, dès la première série de recommandations faites par le comité d’évaluation, on dépassait déjà les 125 000 $ disponibles au sein du Fonds d’aide aux entreprises.

Les aides financières ont été accordées à Métaux GBL (10 000 $), Usinage SPS (10 000 $), Parallèle 49 (10 000 $), Bleuet Nordic (50 000 $), Scellant d’asphalte Dolbeau-Mistassini (15 000 $) et Transport E. Verreault (35 000 $).

Au rythme où vont les choses, la Ville de Dolbeau-Mistassini ne doute pas que les 250 000 $ disponibles pour 2020 seront écoulés d’ici la fin du mois de décembre.

Aide substantielle

En vertu de l’entente intervenue avec la MRC de Maria-Chapdelaine, les entreprises retenues pour une aide financière se qualifient automatiquement pour un prêt de même valeur à conditions avantageuses.

« Nous avons un fonds qui est assez malléable avec un comité indépendant pour examiner les propositions. Je pense que nous avons une très bonne formule et avec le maillage que l’on a avec la MRC, ça fait pas mal d’argent de disponible pour soutenir les projets de nos entreprises. »

Le maire estime que les efforts qui ont été déployés en matière de développement économique par la Ville portent fruit et positionnent avantageusement Dolbeau-Mistassini.

« On a tout révisé nos incitatifs financiers, comme le programme pour les façades commerciales par exemple, et avec notre Fonds d’aide aux entreprises, on doit certainement être l’une des municipalités qui en font le plus pour le développement économique. »

Achat local

Toujours dans l’esprit de soutenir les entreprises d’ici, le maire Cloutier entend lancer le défi à la population de faire des emplettes 100% locales pour la période des Fêtes qui est à nos portes.

« Je me répète, mais il faut se rappeler qu’avec les Amazon de ce monde, on a zéro retour chez nous. Croire que l’on sauve quelques dollars, c’est faux, puisque si on perd des commerces, ce sont des revenus de taxes en moins et ça se répercute sur le fardeau fiscal des citoyens. Si on veut conserver un milieu de vie dynamique, il faut laisser le plus possible de notre argent ici. »

Pascal Cloutier en veut pour preuve la campagne de financement pour le Complexe Aquagym qui a maintenant atteint les 92 % de l’objectif de 1,5 M$, et ce, presque en totalité auprès d’entreprises du milieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires