Capitaine Bob trouve une 2e vie à Saint-Thomas-Didyme

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Capitaine Bob trouve une 2e vie à Saint-Thomas-Didyme
Annie-Pier Simard a ajouté le menu du Capitaine Bob à son commerce. Elle a reçu toutes les recettes de la part de l’ancienne propriétaire, Johanne Noël. (Photo : courtoisie)

Annie-Pier Simard a fait le pari que la population de Saint-Thomas-Didyme et des environs serait au rendez-vous pour faire vivre une offre de restauration à emporter. C’est ainsi que le Capitaine Bob de Normandin a trouvé une deuxième vie en s’implantant dans la localité.

La femme d’affaires exploitait déjà un commerce, Annie Boulangerie, depuis 2018 à Saint-Thomas-Didyme lorsque l’opportunité d’élargir sa gamme d’activités s’est présentée à l’automne dernier.

« C’est Johanne (l’ancienne propriétaire du Capitaine Bob) qui m’a approchée. De mon côté, j’étais déjà en processus pour agrandir mes locaux pour ma boulangerie alors le moment était bon. J’ai principalement acquis le nom et les recettes, que Johanne m’a transmises avec ses petits secrets! », précise Annie-Pier Simard.

Le Capitaine Bob, qui fait un peu office d’institution dans le milieu local de la restauration, a donc pu reprendre du service à Saint-Thomas-Didyme en novembre dernier.

« Ç’a été une bonne adaptation, car je passais d’un petit commerce où il n’y avait que moi à un commerce de sept employés! J’ai incorporé la portion restauration à ma boulangerie, où j’avais déjà une expérience avec le <@Ri>take-out<@$p>. »

Réponse positive

Et la réponse du milieu a été instantanée, assure la nouvelle propriétaire. Celle-ci faisait un peu un pari, puisque le bassin de population de Saint-Thomas-Didyme est limité, mais les résultats sont probants.

« Les gens ont accueilli mon offre de restauration vraiment positivement. On voit que ça manquait dans notre secteur et que les gens étaient déçus de ne plus avoir de restauration.  Je pense que c’est un besoin auquel on répond. »

Annie-Pier Simard affirme avoir aussi récupéré des clients des municipalités environnantes qui, malgré le fait que Saint-Thomas-Didyme soit plus éloigné, sont prêts à faire un peu plus de route pour de la nourriture qu’ils connaissent et apprécient.

À cela s’ajoute une bonne clientèle de villégiateurs et de personnes qui se rendent en forêt et qui peuvent ainsi manger un morceau sur le pouce.

Et pour les inconditionnels, savoir que la grosse poutine sauce Bob avec fromage en grains existe toujours a de quoi réconforter…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires