Qui en a le plus en poche dans Maria-Chapdelaine?

Qui en a le plus en poche dans Maria-Chapdelaine?

FARDEAU FISCAL. Une fois les taxes municipales et scolaires acquittées et l’impôt sur le revenu prélevé, combien reste-t-il d’argent dans les poches du contribuable moyen dans la MRC de Maria-Chapdelaine? Tout dépend de la municipalité où il se trouve.

CONSULTEZ NOTRE CARTE INTERACTIVE.

Évidemment, il y a des disparités entre la valeur des résidences, le revenu moyen des citoyens et le taux de la taxe foncière appliqué d’une municipalité à l’autre. Les données compilées par TC Media permettent toutefois d’établir le portrait type du contribuable possédant un revenu moyen et une propriété de valeur moyenne au sein d’une municipalité donnée.

On découvre ainsi que c’est à Saint-Edmond-les-Plaines que le contribuable moyen s’en sort le mieux avec 83,51% de son revenu. Suivent dans l’ordre : Saint-Augustin (82,96%), Saint-Thomas-Didyme (82,30%), Albanel (80.99%) et Girardville (80,29%).

Viennent ensuite les municipalités où le revenu disponible passe sous la barre des 80%. Il s’agit dans l’ordre de : Saint-Eugène-d’Argentenay (79,84%), Péribonka (79,84%), Sainte-Jeanne-d’Arc (79,48%), Normandin (79,30%) et Saint-Stanislas (79,04%).

Enfin, c’est à Dolbeau-Mistassini que le contribuable moyen en a le moins en poche après taxes et impôt avec un revenu disponible de 77,77%.

À titre comparatif, le contribuable moyen à Ville de Saguenay dispose de 75,85% de son revenu après taxes et impôts. Cette proportion est de 77,45 % à Alma, de 77,40% à Saint-Félicien et de 76,32% à Roberval.

À l’échelle du Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est Lac-Bouchette qui remporte la palme à cet égard alors que Saint-Nazaire est la municipalité où le citoyen en a le moins en poche, toute proportion gardée.

Contribution en dollars

Si le pourcentage du revenu disponible dans une municipalité donnée offre une indication du fardeau fiscal du contribuable moyen, la contribution totale à l’État en dollars varie en fonction du revenu et de la valeur des propriétés. Dans la MRC de Maria-Chapdelaine, le citoyen moyen de Dolbeau-Mistassini est bel et bien celui qui contribue le plus à l’État.

Le classement, en ordre croissant, est le suivant : Saint-Augustin, Saint-Thomas-Didyme, Saint-Edmond-les-Plaines, Saint-Eugène-d’Argentenay, Albanel, Saint-Stanislas, Sainte-Jeanne-d’Arc, Girardville, Normandin, Péribonka puis Dolbeau-Mistassini.

Il importe de préciser que les données n’étaient pas disponibles pour la municipalité de Notre-Dame-de-Lorette, ce qui fait en sorte qu’elle ne se retrouve pas dans notre dossier.

Partager cet article