« La production vidéo en région est devenue plus facile » -Francis Doucet

« La production vidéo en région est devenue plus facile » -Francis Doucet
Francis Doucet

DOSSIER. Pour le producteur de film, de vidéo et photographe professionnel, Francis Doucet de Dolbeau-Mistassini, la production vidéo en région est devenue plus facile et bénéficie de conditions facilitantes. « Avec internet, Facebook, nous pouvons être en relation plus facilement avec comédiens, metteurs en scène, musiciens et en région les gens vous accueillent avec confiance et générosité lorsque vous recherchez des endroits de tournage », déclare Francis Doucet.

Après cinq ans en affaires à Dolbeau-Mistassini, Francis Doucet, qui a travaillé au cours des premières années 7 jours sur 7 à raison de 12 heures par jour, précise que la production vidéo représente environ 30% de son chiffre d’affaires, alors que la photographie constitue la plus grande proportion de ses revenus. « Avec Facebook, la demande de vidéo promotionnel et corporatif a littéralement émergé et le fait que je sois près de mes clients représente un plus », confie Francis qui travaille actuellement entre autres, à la production d’une vidéo sur la chocolaterie des Pères Trappistes.

Au niveau de la production de courts métrages qui demandent un scénario, une mise en scène, des lieux et des endroits de tournage, Francis Doucet souligne que cette production artistique qui demande beaucoup de temps est enlevante, plus facile en région en terme de disponibilité d’équipement et de collaboration des gens qui offrent gracieusement de leurs biens pour réaliser les productions . « En ville, cette collaboration des gens est beaucoup plus difficile et coûte énormément cher », précise Francis qui a pu goûter à cette générosité lors de la production de ces vidéos sur « La drogue du viol ». « J’avais besoin pour ce court métrage d’une grande chambre. Une simple demande via Facebook m’a permis d’en obtenir une gratuitement, et ceci pour toute la durée du tournage », souligne le producteur. Le troisième volet de ce court métrage La drogue du viol, est d’ailleurs prévu pour in tournage en août.

Développement

La production de vidéos d’entreprises et corporatifs pour la promotion est particulièrement présente au niveau de l’industrie touristique. Francis Doucet mentionne que la demande à cet égard est intéressante. Le fait que l’on puisse être près des donneurs d’ouvrage et des lieux de tournage représente un avantage pour les maisons de production en région. Toutefois, la seule production de vidéos et de courts métrages n’est actuellement pas suffisante pour faire vivre une entreprise.

Toujours à la recherche de développement de marché, Francis Doucet a mis sur pied dernièrement un projet de DVD familiaux. « Nous avons toujours des moments dans notre vie que l’on veut immortaliser et on a recours actuellement à la photo pour s’en rappeler », précise Francis. Or, le producteur offre maintenant la possibilité de réaliser de courts films qui mettent en vedette parents, amis et enfants pour se souvenir de ces événements. Il profite ainsi de la période estivale alors que des mariages sont en plus grand nombre pour offrir ce type de production à ses clients. 

 

À lire également:

 

Tous les textes de notre dossier sur les tournages disponibles ici

Partager cet article