Industrie du cinéma: des retombées de 25 M$ au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Industrie du cinéma: des retombées de 25 M$ au Saguenay-Lac-Saint-Jean

TOURNAGE. Bien que les paysages soient magnifiques, attirer des équipes de production, dans une région comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean, n’est pas toujours une tâche facile puisque les cinéastes préfèrent, bien souvent, la grande ville de Montréal.

Toutefois, le Bureau du cinéma de Saguenay, qui est une division de Promotion Saguenay, a réussi à séduire quelques réalisateurs tels Jean-Pierre Bergeron (Hitchhiking in the Dark), Robert Ménard (Le Bonheur de Pierre), Paul Olding (How We Got Now) et Bruce Beresford Black Robe).

«De 2009 à 2013, des dépenses de 8,8 M$ ont permis de générer des retombées de 25 M$ au Saguenay-Lac-Saint-Jean», souligne fièrement Ruth Vandal, directrice des communications et du marketing chez Promotion Saguenay.

Rien n’est gagné d’avance

Il y a deux avenues possibles pour tourner des scènes dans la région, soit en contactant directement Promotion Saguenay ou en passant par le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ).

Lorsque des scénarios proviennent du BCTQ, les responsables régionaux doivent faire le tri et décider des productions pour lesquelles ils vont tenter de séduire les réalisateurs.

«C’est du développement à long terme. On leur suggère des lieux qui répondent à leurs critères et ils les visitent. Ce sont de petites graines que l’on plante et on récolte les fruits, quelques mois plus tard. Cela ne s’avère pas toujours positif», ajoute Mme Vandal, en précisant que le film The Revenant, mettant en vedette Leonardo Di Caprio, nous a filé entre les doigts.

Les films québécois

Accueillir, en sol saguenéen, des équipes de tournage, provenant de l’étranger est, certes, très intéressant, mais il ne faut pas oublier nos films québécois, qui occupent une place importante dans l’industrie.

C’est pourquoi Promotion Saguenay leur accorde une place de choix.

Soulignons que, grâce à son association avec le BCTQ, l’organisme en charge du cinéma à Saguenay bénéficie d’une grande visibilité, dans les publications qui visent à promouvoir les différents lieux de tournages au Québec.

Au Québec: 2015 une année exceptionnelle pour les tournages

Saguenay, l’emblème du court métrage

Les tournages: Plus faciles en région

Jean-Pierre Bergeron veut développer le cinéma dans la région

 

 

 

Partager cet article