Dolbeau-Mistassini prend part au Tour du Silence

Dolbeau-Mistassini prend part au Tour du Silence

Paul Morel, l’un des organisateur du <@Ri>Tour du silence<@$p>, le maire Pascal Cloutier et Stéphane Leroyer de Sports Experts, partenaire de l’événement.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Dolbeau-Mistassini sera la seule ville de la région à proposer une randonnée de vélo dans le cadre du Tour du Silence, le mercredi 16 mai. Une cinquantaine de cyclistes sont attendus pour une randonnée d’une dizaine de kilomètres.

Cette activité se tiendra simultanément dans plusieurs centaines d’endroits à travers le globe, dont plus d’une vingtaine au Québec seulement.

L’événement vise à sensibiliser la population à une cohabitation responsable sur la route entre les cyclistes et les automobilistes, ce qui n’est pas toujours chose simple.

La randonnée débutera au Parc de la Pointe-des-Pères, à 18h30, et suivra la piste cyclable en direction Mistassini pour effectuer un aller-retour d’environ 10 km.

Comportement

Au Québec, les comportements à cet égard accusent un peu de retard comparativement à d’autres endroits sur la planète. Des efforts doivent être faits continuellement.

« C’est la responsabilité, tant du cycliste que de l’automobiliste, d’avoir un comportement adéquat. Parfois, les cyclistes ont tendance à jeter la balle vers les automobilistes, ou vice-versa, mais tout le monde est concerné », explique Paul Morel, l’un des organisateurs du Tour du silence à Dolbeau-Mistassini et lui-même cycliste.

Celui-ci estime que des progrès ont été faits au cours des dernières années, mais que la partie n’apparaît pas encore gagnée, d’où l’importance d’un tel événement. L’extrême vulnérabilité des cyclistes sur la route, par rapport aux automobiles, doit être constamment rappelée.

Vélosympathique

Pourquoi tenir le Tour du Silence à Dolbeau-Mistassini? Parce que l’on y retrouve un bassin de cyclistes importants.

« En matière de cyclisme, notre ville se démarque. Nous avons remporté, en 2016, le prix de la cyclosportive de l’année, ce n’est pas rien. Nous avons une ville dynamique, c’est important pour nous de participer à ce Tour. »

D’ailleurs, Dolbeau-Mistassini poursuit actuellement un processus de certification pour être reconnue comme une ville vélosympathique.

Pour y arriver, la ville devra répondre à un certain nombre de normes qui en font un endroit où on encourage le cyclisme.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar