Desjardins met fin au service au comptoir dans 4 points de service

Desjardins met fin au service au comptoir dans 4 points de service

Caisse de Mistassini. (Photo Trium Médias - Serge Tremblay)

La Caisse Desjardins du Nord du Lac-Saint-Jean mettra fin, à compter du 8 juin, au service au comptoir, dans quatre de ses points de service. Une décision motivée par le nombre restreint de membres, qui utilisent exclusivement ce service.

Les caisses de Saint-Eugène-d’Argentenay, Saint-Ludger-de-Milot et Saint-Augustin n’offriront plus de service au comptoir, mais il sera possible d’y obtenir des services-conseils pour un prêt, du financement hypothécaire, ou encore y faire un placement.

Le guichet automatique, en place à Saint-Ludger-de-Milot, y demeurera et sera remplacé par un modèle plus moderne.

À la caisse du secteur Mistassini, on ne conservera que les deux guichets automatiques, qui seront aussi remplacés. Les membres devront se rendre à l’établissement du secteur Dolbeau, pour les services-conseils.

En tenant compte des départs à la retraite, tous les emplois seront maintenus et transférés à Dolbeau.

André Martel et Sylvain Rouleau, de la Caisse du Nord du Lac-Saint-Jean, ont tenu à préciser que chacun des 115 membres qui utilisaient exclusivement le service au comptoir a été contacté individuellement. (Photo Trium Médias – Serge Tremblay)

Difficile

Président de la Caisse Desjardins du Nord du Lac-Saint-Jean, André Martel, concède d’emblée qu’il ne s’agit pas d’une décision facile.

«Moi, je suis dans le secteur Mistassini et depuis la fermeture de la succursale de la Banque Nationale, on me questionne constamment là-dessus. C’est sûr que les gens ne sautent pas de joie, mais quand on leur explique, ils comprennent.»

Pour les quatre points de services concernés, il ne restait que 115 membres qui utilisaient exclusivement le service au comptoir.

Accompagnement

Desjardins entend accompagner de près, les membres touchés par cette décision. Des formations, en groupe, ou même directement chez les membres, seront offertes pour une transition en douceur, vers la plateforme numérique AccèsD.

Du côté du secteur Mistassini, Desjardins a conclu une entente pour que ses membres puissent emprunter gratuitement le transport en commun, Maria Express, pour accéder à la caisse de Dolbeau.

À vendre

Sans service au comptoir, les édifices concernés n’auront plus la même raison d’être. Desjardins amorcera éventuellement un processus de vente.

«À Mistassini, par exemple, ce sera beaucoup plus dynamique, pour le secteur, d’y avoir quelque chose de différent pour occuper l’édifice. Cependant, pour nous, l’espace pour les guichets automatiques va demeurer et c’est non-négociable dans la vente.»

Poster un Commentaire

avatar