Une symphonie de noël à Dolbeau-Mistassini

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Une symphonie de noël à Dolbeau-Mistassini
L’Orchestre à vent de Normandin permet à une foule de musiciens du haut du lac de vivre leur passion ensemble. (Photo : courtoisie)

L’Orchestre à vent de Normandin, qui est composé de musiciens en provenance d’un peu partout dans le haut du lac, tiendra un spectacle de Noël à la salle Desjardins de Dolbeau-Mistassini le 5 décembre prochain.

La population pourra s’y imprégner de l’ambiance du temps des Fêtes au son des notes de classiques de noël tels que Minuit chrétien, La Promenade en Traîneau ou Au Royaume du Bonhomme Hiver.

Plus d’une trentaine de musiciens prendront place sur scène, ce qui n’était pas arrivé depuis un moment en raison de la pandémie.

« Il n’y pas beaucoup de scènes qui nous permettent de respecter la distanciation entre les musiciens, alors on est très heureux de pouvoir se produire », souligne le chef d’orchestre, Olivier Fontaine.

L’ensemble musical, comme son nom l’indique, sera avant tout composé d’instruments à vent. La famille des bois, composée de clarinettistes, de saxophonistes et de flûtistes, côtoiera celle des cuivres, qui réunira quant à elle trompettistes, tubistes et trombonistes. Des percussionnistes seront aussi présents pour veiller au rythme des pièces alors que le piano remplacera certains instruments rares comme la harpe, explique Olivier Fontaine, ajoutant que des chanteurs font évidemment partie du lot.

Déjà plus de 100 billets ont été vendus, mais beaucoup d’autres sont encore disponibles au www.comitedesspectacles.tuxedobillet.com. Le prix d’entrée est de 20$ pour les adultes, tandis que les enfants de cinq ans et moins peuvent assister au spectacle gratuitement.

Combler un vide

Olivier Fontaine et sa conjointe Maude Châteauvert ont fondé l’Orchestre à vent de Normandin en 2017. Depuis, celui-ci occupe une place fondamentale dans la sphère culturelle du haut du lac.

« Lorsqu’on est revenus dans la région après nos études, on a vu qu’il y avait une demande, qu’il y avait plusieurs personnes qui voulaient retrouver le plaisir de jouer de la musique ensemble. Il y en avait un [un orchestre] avant, mais il était fermé. »

Pour garnir ses rangs, l’Orchestre à vent de Normandin s’appuie notamment sur le fait que la polyvalente de l’endroit offre une concentration en musique.

« Il y a du mouvement, mais on est toujours au moins 25-30 personnes », affirme Olivier Fontaine, précisant que son orchestre permet d’assurer une continuité « pour les gens qui veulent continuer à jouer de la musique pour le plaisir après leurs études. »

Ainsi, l’ensemble musical compte autant des étudiants que des adultes désireux de renouer avec les plaisirs de la musique. « C’est sûr que ça prend un certain niveau, mais il n’y a aucune restriction d’âge, c’est pour tout le monde! »

Détenteur d’un baccalauréat en enseignement de la musique, Olivier Fontaine a fondé l’Orchestre à vent de Normandin en 2017.
Partager cet article