«QuébécoisEs, musulmanEs… et après?»

«QuébécoisEs, musulmanEs… et après?»

RENCONTRE. Le collectif Coexister au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Centre justice et foi de Montréal et l’organisme La VOIE des Femmes présentent «QuébécoisEs, musulmanEs… et après?».

L’exposition ittinérante est se tiendra jusqu’au samedi 26 septembre à la Bibliothèque d’Alma. On y retrouve des portraits illustrant bien la diversité des personnes musulmanes au Québec. On en apprend davantage sur l’histoire de vie et le quotidien de ces citoyens québécois qui ont été photographiés. Quelques-unes de ces personnes résident d’ailleurs dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Par la même occasion, grâce à un concept de «bibliothèque vivante», les visiteurs pourront y rencontrer des personnes qui seront disponibles comme «livres vivants» pour discuter de leur vécu.

«Devant la diversité qui s’installe progressivement dans la région, notre collectif veut favoriser des activités mettant en valeur le «vivre ensemble» harmonieux», a précisé Jocelyn Girard, membre du collectif et agent de pastorale au sein de l’église catholique. «Les gens ont la spiritualité qu’ils choisissent d’avoir. Dans notre région, il y a des musulmans, des juifs, des chrétiens évangéliques, des hindous, des bouddhistes et même s’ils sont en petit nombre, ils méritent tous qu’on les considère comme des citoyens à part entière», a ajouté M. Girard.

Crise syrienne

Récemment, le collectif Coexister au Saguenay-Lac-Saint-Jean a organisé une soirée d’échange au sujet de la crise des réfugiés syriens. Une quarantaine de personnes y ont participé et se sont engagées dans divers comités de travail pour discuter des actions possibles dans notre région.

En cette période où le débat sur le port du niqab lors des cérémonies d’assermentation de citoyenneté prend beaucoup de place dans la campagne électorale au Québec, il n’en a été aucunement question lors du vernissage de cette exposition à Alma. Au contraire, l’heure était plutôt aux rencontres amicales, dans le but favoriser une cohabitation interculturelle et interreligieuse saine dans la région.

Photo A

Partager cet article