On lui avait prédit 3 mois, le Vox Populi a 30 ans

On lui avait prédit 3 mois, le Vox Populi a 30 ans

CHANSONS. Le bistro, boîte à chanson, cabaret, le Vox Populi de Dolbeau-Mistassini fête cette année son 30e anniversaire de fondation, devenant ainsi une entreprise vouée au divertissement social et culturel à Dolbeau-Mistassini parmi les plus persistantes.

Si l’idée de départ du Vox Populi était de donner à la jeunesse des années ’80 de Dolbeau-Mistassini un endroit de type bistro ou cabaret qui donnerait aussi aux jeunes chanteurs et chanteuses et artistes de la scène de pouvoir se produire, peu de personnes lui prédisaient un avenir sur un aussi long terme.

« L’un des concurrents du temps, propriétaire de la brasserie Michel Goulet, m’avait donné trois mois avant que je ferme mes portes », déclare l’un des fondateurs du commerce, Benoît Trottier, qui affiche la satisfaction d’avoir réussi à traverser les premiers 18 ans de l’entreprise avec un certain succès.

« Lorsque le bébé que nous avions créé en compagnie de Didier Lavoie et André Bouchard a atteint l’âge de 18 ans, j’ai voulu le laisser faire sa vie d’adulte seul et j’ai décidé de le vendre ou de le fermer », souligne Benoît Trottier qui salue le fait que des clients du temps ont choisi de s’en porter acquéreur et de poursuivre.

Au tournant de l’an 2000, un groupe de clients ayant à sa tête Martin Girard décide donc de se porter acquéreur du Vox Populi. « Nous avons été 100 membres à investir 100$ pour former la coopérative de solidarité », confie Martin Giard qui précise que l’on voulait ainsi conserver une telle boîte à chanson en vie dans le milieu.

Le Vox Populi a ainsi entrepris sa vie adulte tout en demeurant le rendez-vous de la jeunesse et des artistes émergents dans le domaine des arts de la scène.

Le président actuel du conseil d’administration de la coopérative, Alexandre Turcotte, précise quant à lui qu’à l’aube de ses 30 ans, le Vox Populi bénéficie d’une équipe dynamique et jeune, qui entend maintenir la raison d’être de l’entreprise.

« Au cours des prochaines semaines, nous voulons mettre de l’avant une programmation d’activités et de spectacles qui démontrera l’entrain qui règne au Vox Populi », conclut Alexandre. —J.S.

Partager cet article