On enregistre un léger surplus d’opération à la Salle de spectacle

La Corporation dégage 7 500 $

Dolbeau-Mistassini – Après avoir enregistré un important déficit d’opération en 2010, la Corporation de la salle de spectacle Dolbeau-Mistassini-Desjardins-Maria-Chapdelaine a été en mesure de terminer l’année 2011 avec un léger surplus de l’ordre de 7 500 $. C’est ce qu’a annoncé le président de la Coroporation, Frédéric Lemieux, lors de l’assemblée générale annuelle tenue le 12 juin dernier.

En fait, le surplus d’opération figurant au rapport financier est d’un peu plus de 59 000 $. Il faut toutefois y retrancher une subvention extraordinaire provenant de la Ville de Dolbeau-Mistassini qui visait à éponger le déficit accumulé. Une fois cette opération effectuée, on constate que l’année 2011 s’est soldée par un surplus budgétaire de 7 500 $.

Pour y arriver, la Corporation a mis de l’avant un ensemble de moyens afin de comprimer les dépenses. Entre autres, on est parvenu à diminuer les frais d’entretien, de réparations et de buanderie de plus de 31 000 $ en ajustant les horaires et en faisant effectuer le ménage à salaire plutôt qu’à contrat.

Toutefois, cette réduction des dépenses a été à toute fin pratique annulée par une baisse des revenus d’environ 30 000 $ causée par une diminution du nombre de journées d’occupation de la salle. « Il faut réagir à cette situation et mettre tous les efforts possibles au cours des prochaines années pour augmenter l’achalandage. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous travaillons sur divers projets qui, selon nous, feront en sorte justement d’augmenter le niveau d’activité dans notre salle de spectacle », a d’ailleurs souligné Frédéric Lemieux.

Ce dernier devait rappeler que les frais fixes de la salle sont de plus ou moins 800 $ par jour, qu’elle soit occupée ou non, d’où l’importance de maximiser les journées d’utilisation.

 Pour sa part, le directeur général à la salle, Serge Minville, devait préciser que l’année 2011 en aura été une d’ajustements et de consolidation pour la Corporation. « Il reste, malgré tous les efforts, encore beaucoup de travail à faire et des barrières à faire tomber, comme celle de l’accessibilité à la salle, mais nous y travaillons sans relâche », a indiqué ce dernier.

Nouveautés

Pour 2012, le public pourra s’attendre à revoir le spectacle « Nos Divas » mettant en vedette des chanteuses et danseuses d’ici dans une formule retraçant les succès des plus grandes chanteuses francophones. Par ailleurs, le succès connu lors de la 2e édition du Bal de Noël, un événement corporatif culturel offert aux entreprises, a conduit à la Corporation à revenir avec cette formule pour la période des Fêtes. Le spectacle du Bal de Noël sera également présenté au grand public à prix populaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires