Monster: Une nouvelle chanson signée Andre Ouellet

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Monster: Une nouvelle chanson signée Andre Ouellet
Pour sa nouvelle chanson, Monster, l’artiste Andre Ouellet a mis le paquet avec la réalisation d’un vidéoclip professionnel. (Photo : courtoisie)

Le Félicinois Andre Ouellet ne démord pas de ses ambitions de musicien. Après la sortie de son premier simple en décembre 2020, I’m Dancing With My Demons, il revient à la charge avec un second titre, Monster.

Il s’agit d’un retour en force pour le fondateur du groupe My Last Høpe, puisqu’il a cette fois décidé d’accompagner sa nouvelle chanson d’un vidéoclip réalisé par Paul Di Giacomo.

« Tout est super dynamique dans le clip et il y a un super beau punch à la fin. J’ose espérer qu’avec un produit professionnel comme ça sur YouTube, ça va plus attirer l’œil qu’un simple visuel qui bouge à peine comme la première chanson », indique Andre Ouellet, ajoutant qu’il souhaite ainsi atteindre les 10 000 vues et plus. C’est que selon lui, à l’ère numérique, l’image occupe une particulièrement importante dans le succès d’un artiste.

Il est possible de faire l’écoute du nouveau titre d’Andre Ouellet en recherchant « My Last Høpe – Monster » sur les plateformes numériques les plus populaires. Le titre a même été endossé par la nouvelle plateforme QUB musique.

Inspirations

Si l’ancien journaliste sportif s’est mis à la musique, c’est d’abord car il a quelque chose à dire. Tout comme sa première chanson qui portait sur des enjeux de santé mentale, Monster est elle aussi porteuse d’un message fort.

« Dans cette chanson-là, j’essaie vraiment de sensibiliser les gens aux impacts que peuvent avoir leur regard sur les autres », affirme-t-il.

Côté musique, Andre Ouellet poursuit dans la même veine avec un son aux influences pop, rock et électro. Une recette qu’il juge gagnante, expliquant que les rétroactions obtenues pour sa première chanson avaient été très positives musicalement parlant.

Ambitions

Par ailleurs, si Andre Ouellet a quelque chose à dire, il souhaite le faire entendre au plus grand nombre de personnes possible.

« Le but ultime que j’avais en faisant un vidéoclip, c’est que ma musique puisse peut-être faire le tour du monde. »

De plus, l’artiste souhaite se produire en spectacle au cours de l’année 2022. Il sera notamment accompagné à la batterie par son fidèle et vieil ami Jimmy Guay, et prévoit d’ici là travailler à l’enregistrement de nouvelles chansons. Une autre sortie est d’ailleurs programmée pour le 12 septembre prochain.

La version enregistrée de Monster a été rendue possible grâce à la collaboration de Zachary Paré du Studio Altitude à Québec.

 

Partager cet article