Madame Isabelle de retour et en couleurs!

Par Yohann Harvey Simard
Madame Isabelle de retour et en couleurs!
Isabelle Gauthier, auteure de Madame Isabelle, En couleurs!

Après le succès de son premier livre paru en 2018, Madame Isabelle, La grande rentrée!, l’auteure originaire de Dolbeau-Mistassini, Isabelle Gauthier, revient à la charge avec un second tome : Madame Isabelle, En couleurs!

Dans ce deuxième livre, l’auteure, qui porte aussi le chapeau d’enseignante et d’humoriste, invite une fois de plus ses lecteurs à pénétrer dans une classe multiculturelle.

Et cette année, en plus des arts plastiques, madame Isabelle est chargée d’enseigner la musique! Parfois touchantes, souvent surprenantes, les anecdotes s’enchaînent au fil d’un récit qui fera sourire.

D’un ton humoristique, c’est brillamment, ou bruyamment lors des classes de musique, qu’elle met en lumière la vaste gamme d’émotions qui anime ses journées.

Entre romance et fiction

Madame Isabelle, c’est avant tout l’histoire d’Isabelle Gauthier. En effet, à bien des égards, la chronologie des péripéties qu’elle relate coïncide avec son propre parcours. « C’est inspiré de ma vie de prof. C’est un mélange entre le vrai et la romance. Il n’y a rien qui se retrouve dans le livre sans avoir sa raison d’être, tout est justifié. Si j’ai une anecdote qui est romancée, ça peut partir de 2 ou 3 évènements que j’ai vécus dans 2 ou 3 écoles différentes, et hop, je mixe tout ça en une seule histoire pour pouvoir raconter ce que j’ai à raconter. Ça me permet d’amener mes histoires là où je veux vraiment qu’elles se rendent », explique l’auteure.

D’ailleurs, celle-ci confie qu’elle en est déjà à quatre, voire cinq, tomes dans sa réflexion.

Une plume authentique

Si l’humour est l’une des marques de commerce d’Isabelle Gauthier, l’authenticité avec laquelle elle nous livre ses histoires l’est tout autant.

« J’ai une écriture dans laquelle on peut sentir le bleu du lac, on sent le sapinage de Dolbeau-Mistassini. J’utilise notre beau joual coloré qui apporte une belle teinte à l’écriture. Ceux qui me connaissant bien me disent même très souvent qu’ils ont carrément l’impression d’entendre ma voix en lisant. »

Double vie

Isabelle Gauthier a terminé son livre durant la période de confinement et admet avoir eu le temps de se consacrer à de nombreuses réflexions.

« Ç’a été bénéfique parce que j’ai comme fait la paix avec une espèce de duel intérieur que j’ai toujours eu depuis que j’enseigne et que je me livre à ma carrière artistique. J’ai toujours senti que je devais choisir. J’ai senti que je ne pouvais jamais faire les deux. Mais en confinement, j’ai réalisé que non seulement je pouvais, mais que j’avais besoin de faire les deux. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires