Le Spocket Club aux Halles du Bleuet : un garage qui n’a rien d’ordinaire

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Le Spocket Club aux Halles du Bleuet : un garage qui n’a rien d’ordinaire
Spocket Club (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Perfection Garage n’est pas un garage comme les autres, c’est le moins que l’on puisse dire. Les mécanos ne sont peut-être pas les meilleurs sur le marché, mais la compétition n’a certainement pas autant de style.

Le Spocket Club, une nouveauté signée Jimmy Doucet présentée aux Halles du Bleuet, relate les tentatives de cette équipe peu commune qui souhaite attirer la clientèle avec une formule mécanique et spectacle qui sort de l’ordinaire.

La gérante intransigeante, les mécanos qui sont un peu plus artistes que mécanos, les clientes devenues groupies, le fameux Yves à l’élocution douteuse et la jeune recrue qui s’intéresse plus à la mécanique qu’à son travail de réceptionniste ont tous un petit quelque chose de loufoque à apporter.

Spocket Club

Avec des accents de comédie musicale très réussis, le spectacle a d’ailleurs su conquérir le public lors de la première qui était présentée jeudi dernier.

Somme toute, hormis quelques courtes séquences isolées, les spectateurs en sont quittes pour une soirée très drôle qui fait du Spocket Club un théâtre d’été très efficace. Malgré une durée de près de deux heures en incluant l’entracte, on n’a pas l’impression de s’ennuyer, même si la première partie semble un peu plus forte.

La distribution est composée de comédiens expérimentés que l’on a pu voir régulièrement ces dernières années, mais fait aussi une place à de jeunes visages qui ont l’opportunité de se faire les dents et que l’on reverra sans doute dans les prochaines années.

Le <Spocket Club est présenté les jeudis et vendredis dès 20h, jusqu’au 16 août, à la salle des Halles du Bleuet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des