Julien Gravelle toujours inspiré par les grands espaces

Julien Gravelle toujours inspiré par les grands espaces
Julien Gravelle.

ÉCRITURE. Guide plein air pour Aventuraid, à Girardville, Julien Gravelle a fait paraître en février dernier son 3e volume intitulé, « Debout sur la carlingue ». Toujours inspiré par la forêt et les grands espaces, il propose un recueil de cinq nouvelles qui s’entremêlent.

« Contrairement à mes autres romans, celui-ci est contemporain. On suit l’histoire de cinq personnages principaux dont les récits se croisent. C’est en quelque sorte cinq portraits d’hommes qui en sont à un moment de crise dans leur vie, ce qui les amène à reconsidérer la manière dont ils vivent », explique Julien Gravelle.

Comme pour ses précédents ouvrages, Julien Gravelle situe son histoire dans le territoire qu’il connaît, soit le nord du lac Saint-Jean. « C’est là où je vis et c’est plus facile d’écrire sur un milieu que l’on connaît. Je m’intéresse beaucoup à la façon dont se forme l’identité, au rapport au bois et à la façon dont la forêt teinte notre vie et nos activités dans un milieu rural éloigné », précise l’auteur.

Très occupé par son métier de guide en saison forte, Julien Gravelle aime retourner à l’écriture lorsque le temps le lui permet. Il n’en restera par ailleurs pas là, lui qui souhaite publier à nouveau au cours des prochaines années.

La Librairie centrale de Dolbeau-Mistassini propose d’ailleurs à la population de venir rencontrer l’auteur lors d’un lancement qui se tiendra ce jeudi, 26 mars à 17h00, à la microbrasserie Le Coureur des bois. —S.T.

Partager cet article