Jimmy Doucet reprend le flambeau de La Fabuleuse et n'abandonne pas ses autres projets

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Jimmy Doucet reprend le flambeau de La Fabuleuse et n'abandonne pas ses autres projets
(Photo : Trium Médias - archives)

Un Dolmissois prend la tête de La Fabuleuse. Jimmy Doucet remplacera Louis Wauthier à la mise en scène de ce spectacle emblématique de la région.
« C’est tout un honneur. Je le prends un peu comme un prix pour souligner les 20 ans de mon entreprise. Ç’a été une très belle aventure de vie et si je suis là aujourd’hui, c’est grâce à tous mes comédiens qui ont joué mes pièces au fil des ans et aussi à la population de Dolbeau-Mistassini, qui a toujours été derrière moi », lance Jimmy Doucet au bout du fil.
Cette année, Jimmy Doucet vivra une année de transition puisque Louis Wauthier sera toujours présent. À partir de l’édition 2020 de La Fabuleuse, le Dolmissois sera à la barre de la mise en scène.
« C’est vraiment une très bonne décision qu’ils ont prise de faire une année de transition. Ça va me permettre d’avoir un œil extérieur sur ce qui se fait, de prendre mes notes et de bien me préparer. C’est un spectacle impressionnant, mais je sais où je m’en vais. »
En effet, Jimmy Doucet affirme qu’avec La Fabuleuse, il demeure dans son élément. Il s’agit d’un spectacle à saveur historique qui implique de nombreux bénévoles, un concept qu’il connaît bien.
« Dans ce que je fais dans la région, il y a toujours des bribes d’histoire et on travaille avec des bénévoles dans toutes nos municipalités. Dans le fond, La Fabuleuse c’est un peu ce que je fais déjà, mais avec beaucoup plus d’ampleur! »
S’il concède ressentir un certain stress, le Dolmissois affirme surtout se sentir emballé d’avoir l’opportunité d’apporter sa couleur à un événement phare du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Route des légendes
Même si la mise en scène de La Fabuleuse le tiendra très occupé, Jimmy Doucet n’entend pas pour autant mettre fin aux activités de La Route des légendes.
« Dès le départ, je leur ai dit que je ne mettais pas fin à mes projets, ça c’était clair. J’aime trop ce que l’on a mis en place dans les municipalités et c’est vraiment important pour moi de continuer. »
Comme s’il avait senti venir le coup, Jimmy Doucet avait commencé à se former une relève à la mise en scène ces deux dernières années pour ses différents spectacles. Il entend toujours s’y impliquer personnellement, mais en laissant simplement davantage de marge de manœuvre à son adjoint.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des