Concert-balcon dans les résidences pour aînés : du bonheur pour les oreilles

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
Concert-balcon dans les résidences pour aînés : du bonheur pour les oreilles
Beau moment musical. On peut voir, ici, que plusieurs résidents ont aussi ouvert la fenêtre de leur logement pour profiter du concert. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Quoi de mieux que de prendre un peu de soleil par une belle journée d’été en se laissant bercer au son de violons? C’est ce les résidents de différentes résidences pour personnes âgées de Normandin et Dolbeau-Mistassini ont pu vivre la semaine dernière.

Il s’agissait d’une représentation spéciale des Porteurs de musique, un organisme sans but lucratif dont la mission est d’offrir de la musique dans différents lieux. Généralement, l’organisme est de passage dans des résidences du milieu à quelques reprises durant l’année, mais en temps de pandémie, c’était plus complexe.

« J’ai vu à la télévision qu’il y avait des concerts balcon dans des pays comme l’Autriche et la Suisse. Je me suis dit, pourquoi pas chez nous. C’est agréable et ça fait tellement de bien », raconte Loraine Castonguay, qui est à l’origine de ce projet de concerts balcon.

Pour l’occasion, les musiciens Guylaine Grégoire et Bernard Cormier ont formé un duo de violons et ont interprété différents airs connus, certains plus doux et relaxants, d’autres plus entraînants. Un répertoire qui a su miser dans le mille.

De bons souvenirs

Les Porteurs de musique ont ainsi visité la Maison Carré Nérée de Normandin, la Résidence St-Michel, les Jardins du Monastère ainsi que le Quartier des Érables.

Pendant la visite du Nouvelles Hebdo, lors de la représentation qui avait lieu aux Jardins du Monastère, on pouvait voir les sourires illuminer les visages alors que les musiciens y allaient de quelques classiques rappelant leur jeunesse aux résidents.

Plusieurs s’étaient également installés à la fenêtre de leur chambre afin d’entendre les mélodies.

« Ça fait du bien. C’est toujours agréable d’entendre des airs de quand on était jeune. Ça nous fait revivre de bons souvenirs », mentionnait l’une des résidentes de l’endroit, Thérèse Trottier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des