« Les 24 à 48 prochaines heures seront déterminantes pour notre région »

Par Janick Émond
« Les 24 à 48 prochaines heures seront déterminantes pour notre région »
(Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

« Les 24 à 48 prochaines heures seront déterminantes pour notre région », a indiqué en point de presse le directeur régional de la santé publique, le Dr Donald Aubin, face à la possibilité que le Saguenay-Lac-Saint-Jean passe en zone rouge.

Rappelons que ce lundi, la région enregistre un record pour le nombre de nouveaux cas en une journée, avec 47. On compte également un total de 266 cas actifs aujourd’hui, ainsi que trois nouveaux décès, portant le total à 32 depuis le début de la pandémie. 18 personnes sont présentement hospitalisées, dont deux aux soins intensifs. Le nombre de personnes rétablies depuis le début de la pandémie demeure quant à lui à 499.

Toujours lors du point de presse, le Dr Aubin ajoute que les chiffres actuels s’approchent progressivement des critères qui pourraient mener vers un changement de couleur. La santé publique ne compte d’ailleurs pas laisser les choses aller encore trop longtemps si la situation continue comme ça.

« Quand on met de nouvelles mesures en place, c’est pour freiner l’évolution du virus. On le fait pour le bien de notre population, même si c’est difficile. »

Le Dr Aubin souligne toutefois que la population ne se montre pas délinquante et qu’elle suit globalement bien les recommandations de la santé publique.

« Il y a peut-être un relâchement, mais c’est difficile de faire autrement alors que la crise dure depuis plusieurs mois. On demande encore aux gens cependant de faire attention, de limiter leurs visites. »

École Ste-Thérèse

Un élève de l’école primaire Sainte-Thérèse de Dolbeau-Mistassini a reçu un résultat positif suite à un test de dépistage de la COVID-19. Il s’agit du 5e cas confirmé au sein du centre de services scolaire.

Une enquête épidémiologique est en cours et les personnes devant être isolées ou dépistées ont été contactées par les autorités de la santé publique. La personne concernée n’a pas fréquenté l’école depuis plus d’une semaine. Comme elle était à la maison pendant la période où elle était contagieuse, les autres élèves de son groupe et les membres du personnel qui ont côtoyé cette personne à l’école auparavant ne sont donc pas à risque et n’ont pas à se placer en isolement.

L’école demeure ouverte et continue d’appliquer toutes les mesures nécessaires afin d’éviter une nouvelle propagation.

Un cas au CPE La bambinerie

Un cas de COVID-19 a été déclaré au CPE La bambinerie d’Alma ce lundi. Dans un communiqué, l’établissement indique qu’à la suite des recommandations du directeur de la santé publique, la personne étant déjà retirée du milieu en isolement préventif, aucune autre action n’est requise pour le moment.

Le service de garde demeure ouvert et continue d’appliquer toutes les mesures nécessaires afin d’éviter une nouvelle propagation

Le Collège d’Alma en rouge

Le Collège d’Alma s’est par ailleurs placé en zone rouge ce lundi, alors que six nouveaux cas positifs ont été déclarés dans l’institution scolaire lors de la dernière fin de semaine. Le collège compte donc un total de 10 cas positif.

Ainsi, dès le 20 octobre, de nombreux cours passeront à la formation en ligne, et ce, jusqu’à la fin de la session en décembre.

CSS du Lac-Saint-Jean

Vendredi en fin de journée et dimanche, le Centre de services scolaire du Lac-Saint-Jean et les directions de l’école Saint-Pierre, de l’école Garnier, du Pavillon Wilbrod-Dufour, de l’école Maria et de l’École secondaire Camille-Lavoie ont été informés d’un résultat de test de dépistage positif à la COVID-19 d’élèves fréquentant leur établissement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires