Le Coureur des Bois : plus de places… et de bouffe!

Le Coureur des Bois : plus de places… et de bouffe!

L’équipe d’actionnaires du Coureur du Bois: Guy Savard, Caroline Mailloux, Luc Simard et Louis Simard. (Photo Trium Médias - Serge Tremblay)

Avec le réaménagement de son bar, situé sur le boulevard Wallberg, la microbrasserie Le Coureur des Bois se donne de nouvelles options, pour élargir son offre de services. Le volet bouffe est ainsi appelé à prendre de l’ampleur.

Avec la totalité des opérations liées au brassage, transférée dans la nouvelle brasserie industrielle, construite sur l’avenue de la Friche, un nouvel espace était disponible au sein du pub de la microbrasserie.

Le bar a été entièrement réaménagé, de sorte que plus de places sont disponibles au comptoir. Les employés, derrière le bar, jouissent désormais d’un meilleur espace de travail et on compte également 12 lignes de fût, plutôt que neuf.

Nourriture

La microbrasserie s’est aussi dotée d’un réfrigérateur et d’un four de haute technologie, afin d’élargir passablement son offre de nourriture sur place.

«On va avoir un menu toujours distinctif et différent de ce qui s’offre dans les restaurants. On aura fort probablement une collaboration avec Jukebox Pizzéria, pour des pizzas dédiées à la microbrasserie, qu’on ne retrouvera pas ailleurs», explique Caroline Mailloux, l’une des actionnaires.

Celle-ci ajoute que le Coureur des Bois, dans son volet bouffe, mettra à l’avant-plan les produits du terroir, grâce à plusieurs collaborations avec des producteurs régionaux.

L’offre élargie de nourriture sera mise en place graduellement d’ici l’été.

La bière en bouteille du Coureur des Bois a fait son arrivée sur les tablettes avec le brassin spécial. (Photo Trium Médias – Serge Tremblay)

Enfin en bouteilles!

Avec le démarrage des opérations à la nouvelle brasserie industrielle, le Coureur des Bois propose enfin sa première bière en bouteille sur les tablettes.

Il s’agit d’un brassin spécial d’India Red Ale, que l’on peut retrouver dans les commerces qui vendent des produits de microbrasserie.

Au cours des prochaines semaines, les quatre bières dites du totem, la Lynx (une blonde), la Harfang (une blanche), la Renard (une rousse) et l’Ours noir (une noire), feront leur entrée sur le marché.

«C’est tellement palpitant d’enfin voir nos bières en bouteilles. Ça fait tellement longtemps qu’on veut le faire, ce n’est comme pas croyable!»

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le Coureur des Bois : plus de places… et de bouffe!"

avatar
Myriam Goulet
Invité
Myriam Goulet

Bravo Caroline, Luc, Guy et Louis! Wow! J’ai hâte d’aller virer a Dolbeau pour aller prendre une bouchée et une bonne bière chez vous! Est-ce que votre bière sera disponible à Rimouski?
Bonne continuité!!