Courbe dangereuse à Péribonka : le dossier a assez traîné, déplore le maire

Courbe dangereuse à Péribonka : le dossier a assez traîné, déplore le maire

Le maire Ghislain Goulet déplore les délais dans le projet de réaménagement de cette courbe.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Un autre véhicule a récemment terminé sa course dans la marina de Péribonka. Le réaménagement de cette courbe, pourtant dans les cartons du ministère, se laisse attendre et éprouve passablement la patience des élus.

En 2015, un spectaculaire accident s’était produit alors qu’un camion lourd transportant des copeaux s’était retrouvé dans la marina. Des discussions avaient alors eu lieu avec le ministère des Transports du Québec pour revoir cette intersection.

Trois ans plus tard, rien n’a encore été fait et un autre accident soulève des questions quant à la sécurité dans ce secteur.

« Jusqu’à maintenant, on doit se compter chanceux, car il n’y a pas eu de mort. Ce pourrait être un conducteur ou encore un de nos citoyens qui marche près de la rivière. En même temps, on parle de deux accidents, mais c’est sans compter toutes les fois à ça a passé proche», laisse tomber le maire de Péribonka, Ghislain Goulet.

Celui-ci a eu de nouvelles discussions avec le MTQ, mais le projet ne semble pas avoir avancé suffisamment.

« À court terme, il faut au moins faire quelque chose. J’ai demandé au ministère de nous installer un panneau de signalisation électronique pour que ce soit très clair qu’on doit ralentir et se méfier de la courbe. »

L’accident de 2015 avait soulevé plusieurs inquiétudes.

Le projet

L’intersection projetée par le ministère prévoit l’installation de trois arrêts obligatoires, un passage protégé pour piétons et une bretelle avec cédez-le-passage pour les automobilistes qui arrivent d’Alma et vont en direction Dolbeau-Mistassini.

La voie de circulation devra être légèrement élargie, de sorte que des négociations sont nécessaires pour acquérir des terrains privés.

« À la municipalité, on a démoli l’ancienne maison ancestrale pour faire de la place et on a tenté de négocier avec les propriétaires pour acquérir les terrains dans le but d’accélérer le processus. Ça n’a pas été possible et maintenant c’est le ministère qui doit le faire. »

Pour quand?

De son côté le MTQ confirme que le dossier est désormais rendu à l’étape de la préparation des plans et devis et des démarches d’acquisition de terrain. On ne s’avance cependant pas à donner une date pour la réalisation éventuelle des travaux.

« À chaque fois que le ministère a avancé une date dans nos discussions, ça a été retardé », déplore le maire.

2
Poster un Commentaire

avatar
2
0
0
 
2
Marc SimardChristian Lalancette
Christian Lalancette
Invité
Christian Lalancette

Commencez donc par mettre un stop en attendant. Ça prends 2 minutes à poser mais on dirait que ça prends des années à certain pour y penser.

Marc Simard
Invité
Marc Simard

Bien beau une voie de contournement, mais le secteur des quelques commerces (dépanneur et épicerie ) n’auront plus de clients !! Pourquoi pas des clignotants indiquant de ralentir courbe prononcée……