Coteau Marcil à Albanel : la municipalité assurera le service d’aqueduc

La municipalité d’Albanel se portera acquéreuse du système privé de distribution d’eau potable, qui alimente le secteur du Coteau Marcil. La transaction devrait être finalisée d’ici la fin du mois d’avril.

La municipalité déboursera une somme de 40 000 $ pour conclure cette transaction, qui inclut le terrain où est situé le puits, les pompes, ainsi que toute la tuyauterie qui dessert les résidences.

Ce dossier s’est retrouvé dans les cartons municipaux, à la suite du décès du propriétaire et créateur de ce réseau d’approvisionnement en eau potable, Denis Marcil, en 2016.

La succession de ce dernier ne souhaitait pas avoir à gérer le réseau et a approché la municipalité pour qu’elle en fasse l’acquisition.

En tout, une centaine de résidences sont branchées au réseau, tant sur le Coteau Marcil, que le long de la route régionale 169.

«Les citoyens concernés voulaient que la municipalité acquiert le réseau et sont bien au fait que ce sera un principe d’utilisateur/payeur. Nous allons fixer une taxe spécifique pour le réseau d’eau potable du Coteau Marcil», explique la mairesse d’Albanel, Francine Chiasson.

Mise aux normes

Pour la présente année, on se contentera de faire l’entretien minimal requis et d’assurer le bon fonctionnement du réseau, pour en connaître les coûts d’opération exacts.

On pourra ainsi avoir une bonne idée de la valeur de la taxe d’aqueduc à être fixée.

Éventuellement, des travaux de mises aux normes seront planifiés.

Le réseau est dans un bon état, affirme la mairesse, mais il ne répond pas nécessairement à toutes les exigences du ministère.

«Je pense que, dès l’an prochain, il y aura des travaux à faire. On espère pouvoir compter sur un retour du programme de la taxe sur l’essence et sur quelques subventions. Les coûts pourront être répartis sur une plus longue période pour les citoyens.»

Développement

En attendant, même si la transaction n’est pas encore finalisée, la municipalité s’occupe néanmoins du bon fonctionnement du réseau et y envoie ses employés en cas de besoin.

Aucun développement résidentiel supplémentaire, en lien avec ce réseau, n’est envisagé puisque tous les terrains dans ce secteur sont déjà occupés.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar