Complexe Aquagym: il en coûtera plus cher que prévu

Complexe Aquagym: il en coûtera plus cher que prévu

Le projet de complexe Aquagym, qui comprend notamment le remplacement de la piscine municipale, ira de l’avant malgré une hausse des coûts anticipés. (Photo depositphotos.com - lightpoet)

Le financement, pour le projet de construction d’un complexe Aquagym, à Dolbeau-Mistassini, serait enfin attaché. Il en coûtera plus cher que prévu, mais la Ville de Dolbeau-Mistassini ne devrait pas avoir à débourser de sommes supplémentaires.

Ce vaste projet de remplacement de la piscine et de création d’un complexe, comprenant jeux d’eau, vestiaires, sauna et glissades, était à l’origine évalué à 13,2 M$. Il en coûtera plutôt 16,2 M$ pour mener le projet à terme.

Le maire, Pascal Cloutier, affirme que la part de la facture assumée par les contribuables dolmissois devrait demeurer la même, malgré un projet plus onéreux que prévu.(Photo Trium Médias – Serge Tremblay)

«On s’est rendu compte que le gymnase, du complexe sportif actuel, devait aussi être complètement remplacé, ce qui n’était pas prévu dans le projet initial. Ça changeait passablement les coûts du projet et il fallait obtenir cet argent-là», explique le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier.

Celui-ci mentionne, qu’après discussions avec les gouvernements du Québec et du Canada, il a été convenu que les programmes disponibles pourraient absorber une partie de la différence.

La réfection du gymnase et des bureaux à l’étage sera donc incluse dans le nouveau projet.

Part du milieu

La part du milieu, fixée dans le projet initial à 4,4 M$, prévoyait 2,4 M$ à la charge de la Ville de Dolbeau-Mistassini et 1 M$ en provenance de la MRC de Maria-Chapdelaine.

Le million de dollars manquant fera l’objet d’une campagne de financement, pour laquelle la ville s’est adjoint les services d’une firme spécialisée en philanthropie.

«La campagne de financement devrait rapporter davantage que la somme attendue au départ. Ça va permettre de couvrir la différence causée par l’augmentation des coûts du projet.»

Voici de quoi devrait avoir l’air le futur complexe. (Photo Trium Médias – Serge Tremblay)

Important

Même si la facture finale a grimpé, le maire Cloutier se dit très heureux d’en arriver à un dénouement qui assure la concrétisation du projet.

«On a eu des surprises en cours de route, mais il ne fallait pas que ce projet tombe. On ne pouvait pas se permettre de l’échapper, c’est un projet important pour notre milieu.»

Poster un Commentaire

avatar