Monique Allard d’Albanel reçoit le prix Hommage de la TRCA

Monique Allard d’Albanel reçoit le prix Hommage de la TRCA
Mme Monique Allard consacre plus de 50 ans à faire du bénévolat dans sa collectivité et au niveau du secteur le GEANT.

La Table régionale de concertation des aînés du Saguenay-Lac-Saint-Jean a rendu hommage à Mme Monique Allard, résidente d’Albanel et impliquée comme bénévole dans plusieurs organismes d’Albanel et du secteur GÉANT. L’hommage rendu à Mme Allard a été réalisé dans le cadre de la Journée internationale des personnes aînées.

À 75 ans, Mme Monique Allard est impliquée dans son milieu comme bénévole depuis plus de 50 ans. Que ce soit à titre d’enseignante, d’agente à l’aide sociale, comme mère de famille ou encore comme retraitée, Monique Allard a depuis toujours su trouver le temps de s’impliquer dans sa collectivité. Faire du bénévolat pour Monique Allard est une chose naturelle. « Mes parents ont toujours été impliqués dans leur milieu et j’ai su développer le goût de venir en aide à ceux qui en ont besoin depuis mon tout jeune âge », confie Mme Allard.

Questionnée sur ce qui incite une personne à faire du bénévolat, Monique Allard souligne qu’il s’agit d’une valeur et d’un goût qui se transmet de père en fils et de mère en fille. « C’est fondamentalement parce que l’on veut aider des gens que l’on donne ainsi de notre temps », déclare celle qui encore aujourd’hui consacre plus d’une quarantaine d’heures par semaine à oeuvrer non pas dans un, mais dans plusieurs organismes communautaires ou de loisirs.

Implication

Une des fondatrices du Centre plein vie de Normandin, elle s’attache particulièrement à venir en aide aux personnes ayant une déficience, qu’elle soit physique ou mentale. Cette implication qui dure depuis le milieu des années ’80 s’est aussi réalisée de concert avec des responsabilités dans d’autres organismes, que ce soit pour le comité des malades d’Albanel, le comité des Proche-aidant, la Saint-Vincent de Paul et plusieurs autres. « Je pense avoir travaillé dans tous les organismes d’Albanel », mentionne Monique Allard avec le sourire de la satisfaction.

Toujours active au sein du Centre plein vie de Normandin, c’est avec enthousiasme qu’elle parle des projets menés par cet organisme pour aider les personnes handicapées de tout le secteur GÉANT. Elle se dit attachée aux personnes qu’elle côtoie et c’est avec émotions qu’elle parle de ceux et celles qui, aux prises avec une maladie ou encore avec les conséquences de leur handicap, quittent pour un monde meilleur.

Mère de cinq enfants, Monique Allard trouve malgré tout le temps de garder ses petits-enfants. « C’est pour moi une joie et non pas une occupation que de les garder », conclu une grand-mère qui se trouve presque en retard pour se rendre à une autre rencontre.

En 2011, Monique Allard s’est vu remettre la médaille du Lieutenant-gouverneur pour souligner son implication comme bénévole dans son milieu. L’hommage rendu par la Table régionale de concertation des aînés s’inscrit donc dans une reconnaissance de l’apport d’une Albanelloise au développement et au mieux-être de sa collectivité et de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. —J.S.

Partager cet article