Les descendants d’Herménégilde Jobin soulignent ses 100 ans

Les descendants d’Herménégilde Jobin soulignent ses 100 ans

Quelque 300 personnes, parents, amis et descendants d’Herménégilde Jobin, ont profité de la fin de semaine de la Fête des Pères pour souligner les 100 ans de celui qui est considéré comme l’un des pionniers de Saint-Edmond-les-Plaines. C’est au chalet des loisirs de Saint-Edmond que sa famille a fêté son anniversaire en présence de ses 121 descendants, dont ses 10 enfants toujours vivants.

C’est le 25 juin 1913 que naît Herménégilde Jobin, fils d’Alexandre Jobin de Saint-Félicien et 26e enfant d’une famille de 27. C’est d’ailleurs en présence de la sa soeur cadette Lucille, âgée de 97 ans, que l’on a célébré son anniversaire. Alerte et ayant toujours une bonne mémoire, Herménégilde se rappelle très bien comment il s’est retrouvé à Saint-Edmond en 1937. « J’étais cultivateur dans la paroisse de Saint-Thomas-Didyme et du jour au lendemain je me suis retrouvé à Saint-Edmond parce que l’on venait de former une nouvelle paroisse et que ma ferme se situait dans les limites de la nouvelle paroisse », se rappelle le centenaire.

Comme pionnier de Saint-Edmond, il s’impliquera au sein de la municipalité, en particulier lors de la construction de l’église. Présent à la fête, le maire actuel de Saint-Edmond, M. Rodrigue Cantin, a précisé que M. Jobin fut un bâtisseur de la municipalité.

Marié à Cécile Guillemette qui décèdera en juillet 2011, M. Jobin aura 11 enfants, dont 10, cinq gars et cinq filles, demeurent encore dans le secteur de Saint-Edmond. On retrouve Clément, Denis, Normand, Cyril, Moïsettte, Céline, Louiselle, Jocelyne, Lucienne et Julien. Si à son centenaire on dénombre une descendance de 121 enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants et arrière-arrière-petits-enfants, cette descendance sera de 125 dans quelque mois, alors que quatre bébés sont appelés à naître.

Partager cet article