La Maison Colombe Veilleux fête ses 25 ans

La Maison Colombe Veilleux fête ses 25 ans
La Maison Colombe Veilleux fête ses 25 ans.

SOINS PALLIATIFS. Le 21 mai 1991, la Maison Colombe Veilleux, maison d’hébergement et de soins palliatifs, à Dolbeau-Mistassini, recevait son premier bénéficiaire, soit le curé de la paroisse Saint-Michel de Mistassini, l’abbé Sabin Lavigne, qui avait choisi de vivre les derniers moments de sa vie dans un milieu où l’âme est à la tendresse, où l’environnement se veut identique à la maison familiale.

Créée au lendemain du décès de Mme Colombe Veilleux, alors que son conjoint décidait de remettre à la communauté la maison familiale pour qu’elle devienne un centre de soins palliatifs dans le milieu de la MRC de Maria-Chapdelaine, et le premier au Saguenay-Lac-Saint-Jean, La Maison Colombe Veilleux, aura ainsi accueilli au cours de ces 25 ans quelque 843 bénéficiaires.

Le président du conseil d’administration de la Maison Colombe Veilleux, Pierre Hébert, souligne que l’année du 25e anniversaire se déroulera sous le thème : « L’âme à la tendresse… depuis 25 ans », et que Mario Pelchat ambassadeurs de la Maison agira comme président d’honneur des fêtes.

Le 21 mai prochain sera ainsi l’occasion de souligner le démarrage de ce centre de soins palliatifs alors que l’on présentera une messe commémorative à l’endroit des personnes qui y sont décédées, des familles, bénévoles, administrateurs et fondateurs. Outre les 465 hommes et 378 femmes qui ont bénéficié des soins de fin de vie, on évalue que plus 100 bénévoles par année ont aussi participé à la vie de la Maison Colombe Veilleux.

Après la messe célébrée par l’abbé André Boudreault, la population est conviée à un souper du 25e anniversaire à l’Auberge la Diligence. On peut se procurer des billets pour y assister auprès de la Maison Colombe Veilleux. Pierre Hébert souligne, par ailleurs, qu’un vitrail de l’artiste Gervaise Simard est gracieusement offert pour l’occasion. On procédera au tirage à la soirée du 21 mai. On peut voir l’œuvre et acheter des billets à la Librairie Centrale de Dolbeau-Mistassini.

Le président Pierre Hébert rappelle que la Maison Colombe Veilleux a vu le jour grâce à l’implication du CLSC, des Augustines et de nombreux bénévoles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des