Clément Marcil a l’intention de reconstruire

Clément Marcil a l’intention de reconstruire

Le 1er décembre dernier, le Garage Clément Marcil était la proie des flammes.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Ravagé par les flammes le 1er décembre dernier, le Garage Clément Marcil du secteur Mistassini devrait renaître de ses cendres en 2019. C’est du moins l’intention du propriétaire.

« Oui, j’aimerais ça reconstruire. Je suis allé à la Ville pour obtenir un permis, mais il faut que je remplisse beaucoup de paperasse. C’est un peu compliqué et je suis là-dedans actuellement », mentionne le propriétaire, Clément Marcil.

Celui-ci attend d’obtenir les autorisations nécessaires auprès de la Ville de Dolbeau-Mistassini avant de solliciter des entrepreneurs et d’établir plus précisément l’investissement à réaliser.

Son plan est de reconstruire un commerce qui permettra à la fois la vente de véhicules et qui comprendra un atelier mécanique pour l’entretien et la réparation. La construction devrait pouvoir se faire en 2019.

« Il faut absolument que ça se fasse en 2019. Je vais avoir 59 ans et je n’ai pas de relève, alors je ne peux pas attendre trop longtemps avant d’investir. C’est ça qui est le plus difficile, commencer à investir à mon âge sans avoir une relève assurée. »

Même emplacement

Clément Marcil souhaite pouvoir reconstruire exactement au même emplacement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle un mur est toujours debout malgré la démolition de l’édifice à la suite de l’incendie.

« J’ai gardé un mur debout pour pouvoir avoir le même emplacement. Je suis à regarder ça avec la Ville, mais si je dois reculer mon commerce, je n’aurai plus assez d’espace pour mettre la neige l’hiver et exposer mes véhicules. »

Même si l’incendie du 1er décembre a complètement détruit l’édifice, Clément Marcil se réjouit que les véhicules aient pu être sauvés. D’autant plus qu’il était à 2 200 km de là au moment de l’incendie.

« J’étais sur la route, à 2 200 km d’ici quand je l’ai su. Avec Internet, ça va vraiment vite aujourd’hui, je l’ai même su avant mon mécanicien. »

En plus du propriétaire qui s’occupe de la vente, le Garage Clément Marcil emploie un mécanicien.

Poster un Commentaire

avatar